Les meilleurs restaurants BBQ de Los Angeles

Côtelettes de porc au restaurant The Park’s Finest | Photo de Joshua Lurie

Peu importe ce que les gens disent, la viande grillée n’est pas un barbecue. D’autres restaurants appellent leurs plats BBQ lorsque la viande est rôtie. Le barbecue exige que la viande soit cuite lentement avec un feu de bois jusqu’à ce que les protéines soient infusées de saveur. L.A. est en train d’acquérir un élan fumé. La légende d’Austin, La Barbecue, ouvrira un deuxième emplacement à Los Angeles, et Adam Perry Lang a récemment ouvert un palais du barbecue avec 143 places assises, APL Restaurant à Hollywood et Vine.  Poursuivez votre lecture pour découvrir 11 restaurants proposant des buffets-grillades à Los Angeles.

Tri-tip sandwich au restaurant Barrel & Ashes | Photo de Joshua Lurie

Barrel & Ashes est un lieu à barbecue de la nouvelle école de Sprout Restaurant Group, situé dans l’ancien domicile de Studio City de Spark Woodfire Grill. Chef Timothy Hollingsworth a vécu à Houston et Bandera au Texas. Hollingsworth, Rory Herrmann et le chef Michael Kahikina sur place ont misé tous leurs efforts sur le fumé de chêne rouge et blanc. La viande provient de fournisseurs comme Salmon Creek Farms (travers de porc et porc braisé), Mary’s free range (poulet) et Greater Omaha C.A.B. (tri-tip et poitrine de Santa Maria). Même les betteraves sont fumées au Barrel & Ashes, produisant une salade brillante avec des pêches, des pistaches, de la burrata et de la roquette. Certains des plats les plus populaires n’ont en fait rien à voir avec ‘cue. Leur "hoe cake" est proposé dans un poêlon en fer forgé, bombé de beurre, de miel et d’échalottes. La "frito pie" arrive dans le sac avec du chili, cheddar, de la sauce aigre et des échalottes. Barrel & Ashes offre aussi un programme ambitieux au bar avec certains des meilleurs cocktails de la vallée.

Bartz Barbecue, poitrine de boeuf, côte de boeuf et effiloché de porc braisé | Photo de Joshua Lurie

Bartz Barbecue



Le professionnel des caméras de surveillance Dustin Bartz a vécu à Austin pendant plusieurs années et est tombé amoureux du barbecue central du Texas. Lorsqu’il a déménagé à L.A. et qu’il a vu la pauvre qualité des barbecues texans, il a ouvert Bartz Barbecue, une entreprise de barbecue itinérante qui vend de la viande et des accompagnements depuis une tente dans des brasseries artisanales, principalement de South Bay. Les viandes fumées au chêne blanc varient. Lors de notre visite au Bartz à Los Angeles AleWorks, il y avait de la poitrine bien grasse avec un anneau fumé prononcé, des côtes de bœuf “Flintstones” succulentes et du porc braisé croustillant, tous disponibles au poids, au prix ou dans le cadre d’un plat avec deux accompagnements. Même ses accompagnements sont fumés : du maïs crémeux avec du fromage à la crème, des haricots BBQ avec du bacon, ou un four-cheese mac. Pour les emplacements pop-up à venir, rendez-vous sur www.bartzbarbecue.com.

Effiloché de porc braisé au restaurant Bigmista's | Photo de Joshua Lurie

Bigmista’s Barbecue & Sammich Shop



En 2014, Pitmaster Neil “Bigmista” Strawder et sa femme Phyllis ont évolués des marchés fermiers en ouvrant leur premier restaurant physique à Los Coyotes Center. Bigmista’s Barbecue & Sammich Shop présente une façade en brique et une poignée de tables. L’enfumoir est à l’extérieur et prépare le festin avec du bois d’amandier ou de chêne compressé. Leurs sammiches de porc braisé juteux sont offerts avec de la sauce à base de tomate légèrement chaude et de la salade de chou épicée. Ils remplissent aussi des bols en plastique avec deux viandes à la fois, qui sont encore meilleures sur du chou vert fumé. Choisissez entre les options comme de la poitrine de dinde, des côtes de porc, du poulet braisé et de la poitrine. Bigmista offre un B.A.P.O.M. (Big Ass Pile of Meat) qui peut nourrir un bureau ou un L.A.P.O.M. pour satisfaire une famille. Les accompagnements incluent une salade de chou à l’ananas croquante, des haricots cuits avec des épices de Noël et un mac aux quatre fromages avec du Parmesan, cheddar, beurre et sauce aigre. Commandez la sauce épicée et ils diront : "Drop it like it's hot". Faites-le.

Poitrine de porc au Bludso's Bar & Cue | Photo de Joshua Lurie

Bludso's Bar & Que



Oui, Kevin Bludso est le saint patron du barbecue pour son produit dérivé de Hollywood, mais les résultats sont assez différents. Les partenaires Jason Bernstein et James Starr, qui ont trouvé le succès avec The Golden State, un café de Fairfax axé sur les burgers, présentent des tables de pique-nique communales, un patio longé de pots de fleur avec plus de 10 écrans plats et Mint Juleps et PBR à la pression. Contrairement à Bludso's BBQ à Compton, le pro du barbecue Noah Galuten sert des viandes simples, avec de la sauce sur le côté. La poitrine est une spécialité de la maison et même si vous ne trouverez pas un halo de fumée prononcé, le bœuf est juteux avec une délicieuse croûte poivrée. Le porc braisé est un autre gagnant, tout comme les côtes riches en cartilage. Erik Black, qui a cofondé Ugly Drum, produit des saucisses. Les accompagnements incluent des haricots cuits à l’orange dans des boules de poitrine, des pickles, du pain et du beurre avec de l’oignon, et des mac & cheese avec de la mozzarella fondue, du cheddar et de la béchamel.

Assiette au restaurant Boneyard Bistro | Photo de Joshua Lurie

Boneyard Bistro



Le chef-propriétaire Aaron Robins a offert une expérience de restauration de qualité à Sherman Oaks, avec 42 bières en pression, une cascade des meilleurs spiritueux bruns et des options viandardes qui peuvent être des steaks, du poulet frit ou un Mega Platter de barbecue. Oui, c’est une bonne idée d’amener du renfort à Boneyard Bistro pour un festin de porc braisé, de saucisses de porc, de côtes de dos de porcelet, de côte de porc à la mode St. Louis, des côtes de bœuf Flintstones-èsques et un mélange de poitrine de bœuf, de caryer lentement fumées, ainsi qu’un poulet entier sur du chêne rouge (encore, pas du barbecue). Le mélange de viandes nourrit 10 personnes pour 300$, mais assurez-vous de prendre des triangles croustillants en plus des mac-and-cheese qui suintent de fromage, et quelques plaques de bacon fumé au caryer, car votre repas pourrait utiliser quelques points d’exclamation.

Côtes de porc au restaurant Hambone's | Photo de Joshua Lurie

Hambone’s BBQ & Po’ Boy Sandwiches



Kenneth "Hambone" Hamilton, un natif de Brookhaven dans le Mississippi, a taillé une jolie niche à Bellflower depuis l’ouverture de son restaurant portant son nom en avril 2011. L’espace est doté de murs verts qui supportent une œuvre d’art en acier et cuivre magnifique, un écran plat pour y diffuser du sport, et une terrasse ombragée à l’arrière. Commandez au comptoir en acier inoxydable aux airs de Motown. Reculez, les enfumoirs de Hambone sont alimentés au bois d’avocatier pour les grosses coupes comme la poitrine et les tri-tip (si californiens), et au chêne rouge pour les produits du porc. Bien sûr, des repas avec plusieurs viandes sont disponibles, dont les côtes de dos de porcelet laquées et les émincés de porc avec une écorce primée, tous les deux enterrés dans une sauce épicée. Les accompagnements incluent des mac & cheese aux six fromages et des légumes sans viande. Pour boire, essayez Swamp Water, alias le thé sucré fraîchement brassé.

Poitrine et côtes de porc au restaurant Maple Block Meat Co. | Photo de Joshua Lurie

Maple Block Meat Co.



Au Texas, les granges à barbecue deviennent noires avec les années. Maple Block Meat Co. à Culver City a pris une trajectoire différente. L’élégant restaurant de Mike Garrett, Daniel Weinstock, et l’ouverture du pro du barbecue Adam Cole (désormais parti) est doté d’un design en bois et en acier, avec des barils fumants dans le lotissement, à côtés des cordes de bois de pêcher. Les saucisses sont faites sur place et le poulet vient de l’élevage libre de Mary’s. Maple Block est fier de sa poitrine en tranche (demande des coupes de viande grasse) et des côtes de porc. Les points forts non disponible au poids, plat ou sandwich, incluent des ailes de poulet à l’heure du dîner avec de la sauce piquante fermentée, et des biscuits au babeurre aériens avec du beurre au miel battu. Maple Block est aussi le lieu de barbecue rare qui ose servir des salades. Quatre sauces artisanales locales incluent la sauce blanche au style d’Alabama avec de la mayo et du vinaigre, et la rouge épicée avec du chile de arbol et des piments Hatch. Oui, ils ont aussi un bon menu de bières et de vins.

Côtes de porc au restaurant The Park’s Finest | Photo de Joshua Lurie

The Park’s Finest



Johneric Concordia a pris les barbecues de son quartier au-delà du “backyard boogie” pour des services de traiteur avant de gagner suffisamment d’argent pour ouvrir un restaurant décontracté à Historic Filipinotown en 2012. L’espace est doté de murs couleur Bordeau et de quelques toiles colorées, mais l’accent est clairement mis sur le barbecue aux influences philippines. Ils fument les viandes comme le poulet et les saucisses avec du bois de pécan et d’aulne. Les Mount Malindang Pork Ribs & Riblets sont une viande de porc juteuse et poivrée. Les côtes, ayant le nom du volcan inactif de la chaîne montagneuse, s’associent parfaitement avec une sauce maison douce avec de la tomate, de l’ananas et de l’huile de coco. Ann’s Cornbread Bibingka, des carrés de gâteau aux grains de riz, est une autre rencontre. Il y a aussi des tasses de Tang énormes, l’eau de "fruit" orange bien connue qui est évidemment approuvée par les astronautes.

Émince de porc en sandwich au restaurant Phillips Bar-B-Cue | Photo de Joshua Lurie

Phillips Bar-B-Que - Leimert Park



Natif de Louisiane, Foster Phillips a ouvert son premier salon barbecue en 1980, sur le côté Sud-Est de Leimert Park. Désormais, il offre des côtes de porc, des tranches de bœuf, des côtes croquantes et des tendons fumés au chêne rouge avec une sauce qui picote les lèvres dans les emplacements Phillips Bar-B-Que. Le propriétaire n’est pas généreux en places, donc commandez en vitrine et emportez votre ‘cue. Les plats sont offerts avec du pain blanc, qui sert presque de couverts. Les accompagnements sont plus traditionnels, comme les haricots cuits en soupe, le fin coleslaw et du mac & cheese avec du cheddar orange croquant et parsemé de ziti. Phillips offre aussi trois genres de légumes : du chou, du navet et de la moutarde. Peu importe ce que vous commandez, pensez aux muffins de maïs doux ou une tourte à la pêche.

Poitrine de boeuf au restaurant Ragtop Fern's BBQ | Photo de Joshua Lurie

Ragtop Fern’s BBQ



Depuis juillet 2016, l’employé d’UPS Fernando Carrillo est devenu l’homme de l’enfumoir appelé Lucifer le weekend en face d’un immeuble d’appartements sur un bord de rue près de Silver Lake. La tente de Ragtop Fern’s BBQ ouvre à midi et ses viandes fumées au bois de pécan sont connues pour être vendues en l’espace d’une demie heure. Les côtelettes de dos de porcelet sont les croquantes et brossées avec une sauce barbecue maison au style de Kansas City. Lors de ma visite, il a aussi servi des tranches de poitrine épaisses et savoureuses, des grosses côtes de bœuf et des morceaux herbacés de chorizo vert de Chori-man. Il passe aussi à la joue de bœuf, la queue de bœuf et parle même d’introduire le fruit du jaquier pour apaiser les têtes véganes du quartier. ‘Cue se vend au poids ou à la pièce.

Côtes de porc au restaurant Robert Earl's BBQ | Photo de Joshua Lurie

Robert Earl’s BBQ



C’est une affaire de famille chez Robert Earl’s BBQ, qui a débuté au Nord de Long Beach en 2013. Robert Earl a grandi à Compton et Carson, mais lui et sa femme Latonia ont des racines à Houston et dans le Mississippi, ce qui ancre une petite intuition du barbecue. À l’arrière des enfumoirs dans des barils brûlent du bois de pécan et parfois du caryer pour cuire lentement les viandes afin d’obtenir des résultats optimaux. À l’intérieur, Robert Earl, Jr. travaille au guichet dans une salle qui inclut des tables avec des banquettes rouges et blanches, des roues de wagon et des maquettes de voitures. Les points forts sont les gros morceaux de côte de porc fumés et laqués, les côtelettes, le porc braisé et la poitrine de bœuf. Les accompagnements populaires sont le mac and cheese poivré, du chou vert et une salade de pommes de terre généreuse. Les “Texas Samplers” avec plusieurs viandes sont une excellente façon de goûter à la variété. Si vous avez envie de quelque chose de sucré, allez-y le weekend lorsque la tante de Jr. fait des puddings de banane.