Pixel Power : Invader à Los Angeles

Photo:  Daniel Djang

L’homme qui sera l’Invader est un citoyen du monde. Il a commencé a orchestré son invasion dans sa ville natale, Paris, en 1998, expérimentant avec une forme de street art peu orthodoxe : des carreaux de mosaïque. Sa toute première pièce à Los Angeles, LA_001 a été discrètement placée sur un trottoir en face de Pink’s Hot Dogs en 1999.

Opening_night_at_into_the_white_cube
Photo: Over the Influence

Depuis lors, il a “envahi” L.A. neuf fois, plaçant son art sur chaque lettre du Hollywood Sign, et depuis cette parution, plus de 200 pièces se cachent mais restent bien en vue. Même si c’est une grande partie d’Art in the Streets de 2011 au MOCA et, plus récemment, l’incarnation de L.A. de l’étude Beyond the Streets, Invader vient d’ouvrir sa première expo en solo depuis 13 ans, ici à L.A., à Over the Influence Gallery dans l’Arts District. Into the White Cube est exposée jusqu’au 23 décembre 2018.

Invader_angel_wings_world_impact_inc
Photo: @phortin

Save the Invaders

Nous avons sélectionné quelques-unes de nos œuvres préférées d’Invader pour que vous puissiez les découvrir, mais promettez-nous de les laisser tranquilles. Même les pièces les plus récentes ont déjà été perdues pour toujours (à cause de voleurs). Invader a prévu que chaque pièce s’émiette si quelqu’un tente de les retirer et vous encourage à faire les vôtres. Parfois, il publiera des “Kit” Invasion à faire chez soi sur son site web ou si vous êtes suffisamment à l'aise en travaux manuels, faites un petit tour chez Home Depot. Tout son matériel est commercialisé et facile à trouver.

invader_macintosh_beverly_auto_shop
Photo: @sdgates

Comme en témoigne quelques grands fans  qui ont voulu “réactiver” certaines des œuvres les plus anciennes, le Macintosh Invader (LA_134) à Beverly Auto Body, à l’origine créé en 2006, avait vu de meilleurs jours, jusqu’à ce qu’il soit récemment réparé et qu’il reprenne vie.

Commencez votre safari Invader grâce à cette application : “Flash Invaders”, qui vous permet de capturer vos trouvailles et gagner des points, pas seulement à L.A. mais dans le monde entier. Il y a 3706 œuvres d’art et oui, quelqu’un en a trouvé plus de 2200.

invader-maneki-neko-little-tokyo
Photo: Daniel Djang
invader_toy_soldier_toy_district
Photo: @halopigg
invader_was_here_thai_town
Photo: @impermanent_art
invader_film_strip_los_feliz
Photo: Shelley Leopold

Los Angeles ❤ Invader

Los Angeles est la première ville des États-Unis qu’il a envahi et qui continue de posséder la plupart de ses œuvres hors de Paris, sa ville natale. Cette démarche est sensée car il semble être un gros amateur de films, faisant référence à des films cultes et classiques dans ses œuvres. The Shining, EraserheadThe Big Lebowski et Terminator (avec un oculaire réfléchissant) sont tous apparus dans des invasions.

invader_the_dude_shatto_lanes
Photo: @invaderwashere
invader_eraserhead_liquor_water_and_ice
Photo: @speeed147

Vous pouvez le voir en action dans le cadre de Exit Through the Gift Shop  de Banksy et le court documentaire sur la première fois où il a essayé d’envoyer un envahisseur dans l’espace, "ART4SPACE". Lors de la deuxième tentative, un petit bonhomme du nom de “SPACE TWO” a entamé un voyage avec la Station Spatiale Internationale (avec l’aide de l’Agence Spatiale Européenne) en 2015.

Invader_into_the_white_cube_alias_wall
Photo: Daniel Djang

Invader est vraiment méticuleux et enregistre la longitude et la latitude de chaque mosaïque. Il existe une copie de chaque pièce créée, avec ces informations gravées au dos. Ces “alias” sont exposés dans sa galerie et recherchés par les collectionneurs. Son dernier livre, Invasion Los Angeles 2.1, est une rétrospective de toutes ses œuvres jusqu’à aujourd’hui, découvrez celles que vous pouvez encore trouver.

invader_avocado_pwnshop
Photo: @invaderwashere