Le guide ultime des lieux de tournage de Once Upon a Time… in Hollywood

Découvrez les lieux emblématiques de Los Angeles dans ce film inspiré par les années 1960

Musso & Frank Grill in Once Upon a Time in Hollywood

Brad Pitt, Leonardo DiCaprio and Al Pacino at Musso & Frank Grill in Once Upon a Time in Hollywood | Photo: Andrew Cooper, Columbia Pictures

« Once Upon a Time… in Hollywood est ma lettre d’amour à Los Angeles. » Quentin Tarantino

Basé à Los Angeles au cours de la tumultueuse année 1969, Once Upon a Time… in Hollywood  est le neuvième film du scénariste et réalisateur Quentin Tarantino. Once Upon a Time… in Hollywood narre l’histoire de la star de télévision Rick Dalton (jouée par Leonardo DiCaprio) et de son meilleur ami et doublure, Cliff Booth (Brad Pitt). À cette époque, le système de studio de l'âge d'or d'Hollywood s’achève tandis que la contre-culture a adopté les anti-héros de films tels que Easy Rider et La Horde sauvage.

S'efforçant de se faire une place dans un Hollywood en rapide mutation, Dalton et Booth échangent avec des personnalités réelles comme Steve McQueen, Bruce Lee et plus particulièrement l'actrice Sharon Tate (Margot Robbie). De nombreux personnages et scénarios s’entrecroisent tandis que le film avance inéluctablement vers la terrible nuit où Sharon Tate, le coiffeur Jay Sebring et trois autres personnes furent brutalement assassinés par des membres du clan de Charles Manson.

Le tournage s’est déroulé à Los Angeles de juin à novembre 2018. Des photos de fans d'Hollywood Boulevard ont inondé Instagram et Twitter. Le boulevard a subi un retour en arrière à l’année 1969 par les soins de l'équipe de tournage. De nombreux lieux n’apparaissent que brièvement dans le film, tandis que d'autres - comme Musso & Frank Grill – se voient accorder plus de temps d’écran.

Dans une interview accordée à Esquire, Tarantino a précisé que Once Upon a Time était son film le plus personnel. « Je le considère comme un fragment de souvenirs. Alfonso [Cuarón] avait Roma et Mexico en 1970. Moi, j'avais Los Angeles en 1969. C'est moi. C'est l'année qui m'a modelé. J'avais six ans à l'époque. C'est mon monde. Et c’est ma lettre d’amour à Los Angeles. »

Continuez votre lecture pour découvrir les lieux de Los Angeles présents dans Once Upon a Time… in Hollywood, ainsi qu’une section bonus pour ceux qui souhaitent plonger plus en profondeur dans le film. PETITS SPOILERS À SUIVRE !

Aquarius Theatre in Once Upon a Time in Hollywood

Aquarius Theatre in Once Upon a Time in Hollywood

 |  Photo: Andrew Cooper, Columbia Pictures

Aquarius Theatre (Nickelodeon on Sunset)

Ouvert en 1938 sous le nom de Earl Carroll Theatre, ce lieu (situé à 6230 Sunset Blvd, Los Angeles 90028) a été connu plus tard sous le nom de Moulin Rouge, Hullabaloo et Kaleidoscope. En 1968, le club est réaménagé avec de l'art psychédélique et renommé Aquarius Theatre pour devenir le lieu d'une longue production de la comédie musicale de Broadway Hair à Los Angeles. Plus récemment, l’établissement était connu sous le nom de Nickelodeon on Sunset, une scène qui abritait la production de séries originales de la Côte Ouest des États-Unis pour Nickelodeon de 1997 à 2017.

Rick Dalton (Leonardo DiCaprio) | Once Upon a Time in Hollywood

Rick Dalton (Leonardo DiCaprio) leaps into action in Once Upon a Time in Hollywood 

 |  Photo: Sony Pictures

« Bounty Law » + « The F.B.I. » (Puerco Canyon)

Tarantino donne aux spectateurs un aperçu de Bounty Law, un western fictionnel des années 1950 pour la télévision qui avait pour vedette Rick Dalton à l'apogée de sa carrière. (En guide de préparation pour Once Upon a Time, Tarantino a écrit cinq épisodes d'une demi-heure et souhaite les réaliser.) Des années plus tard, Dalton a joué dans un épisode de The F.B.I, diffusé sur ABC entre 1965 et 1974. D’après le American Cinematographer, la séquence a été tournée à Puerco Canyon (Malibu). Ian Kincaid, chef-électricien, explique que des enregistrements de DiCaprio ont été insérées dans un épisode réel : « L'emplacement, le camion et les conditions météorologiques, tout devait correspondre à la scène filmée 50 ans auparavant ».

La réserve naturelle Cameron « Cameron Nature Preserve » de 285 hectares, située dans le canyon de Puerco, fait partie d’un ensemble de parcs publics accolés qui s’étend du parc Corral Canyon à la route n°1 Pacific Coast Highway, jusqu’au parc national de Malibu Creek. Le parc offre un panorama sur l'océan et des kilomètres de sentiers pour les randonneurs, les cyclistes et les cavaliers.

Molcajete at Casa Vega | Photo: @casavegarestaurant, Instagram

Molcajete at Casa Vega | Photo: @casavegarestaurant, Instagram

Casa Vega

Dalton et Booth boivent un verre à Casa Vega (13301 Ventura Blvd, Sherman Oaks 91423), l'établissement situé dans la Vallée et fondé par Rafael (« Ray ») Garcia en 1956. Casa Vega continue d'être un endroit prisé par les célébrités grâce à sa propriétaire de deuxième génération, Christina Vega Fowler (« Christy »), qui respecte l'intimité de ses célèbres invités et tient compte des demandes spéciales, comme pouvoir se rendre dans ce restaurant emblématique en toute discrétion et le quitter de la même façon. Par ailleurs, l'éclairage est si léger qu'un repas incognito est presque garanti. Comme ils le font depuis plus de six décennies, les convives s’installent sur des banquettes de cuir rouge et s’adonnent aux classiques « Assortiments Maison » (House Combinations) ou à des spécialités comme le faux-filet Vega et le Casa Vega Molcajete avec des tranches de bifteck, de poitrine de poulet, de crevettes tigrées et de chilli relleno grillé. La Cantina propose de nombreuses variations du cocktail Margarita ainsi qu’une large sélection de tequila. Conseil de pro : Si vous souhaitez une véritable expérience authentique à Hollywood, demandez la table C6.

The Cinerama Dome | Once Upon a Time in Hollywood

The Cinerama Dome is ready for its close-up in Once Upon a Time in Hollywood | Photo: @thejslewis, Twitter

Cinerama Dome

Premier et unique théâtre de ce genre au monde, le cinéma Dome du Pacific Theatre  (situé 6360 W Sunset Blvd, Hollywood 90028) a ouvert ses portes le 7 novembre 1963 avec la première du film Un monde fou, fou, fou, fou. Depuis, le Dome a accueilli des premières et des blockbusters pendant plus de cinq décennies. Le cinéma Dome a été désigné comme « monument historique et culturel » de Los Angeles en décembre 1998. Pour le film Once Upon a Time, la salle de cinéma préférée de Tarantino a été apprêtée pour la première du film dramatique Krakatoa à l'est de Java, sorti en salles le 14 mai 1969.

En mars 2002, le cinéma Dome a été rénové pour être doté d’une projection et d’un son ultramodernes dans le cadre de son appartenance au multiplexe ArcLight Cinemas Hollywood. Son chapiteau et son portique distinctifs du Sunset Boulevard, les 316 hexagones du célèbre dôme géodésique ainsi que son écran profondément incurvé (10 x 21 mètres !) ont tous été restaurés conformément à leurs particularités d'origine. Le cinéma Dome peut accueillir plus de 800 personnes à chaque projection et a conservé les places assises dans la loge désormais historique – très prisées par les cinéphiles depuis bien des années.

El Coyote Mexican Cafe in Once Upon a Time in Hollywood | Photo: Sony Pictures

El Coyote Mexican Cafe in Once Upon a Time in Hollywood | Photo: Sony Pictures

El Coyote Mexican Cafe

Ouvert en mars 1931, le café El Coyote Mexican Cafe a été déplacé à son emplacement actuel (7312 Beverly Blvd, Los Angeles 90036) en 1951. Des générations de clients ont pu profiter de dîner et goûter une cuisine mexicaine authentique en sirotant le célèbre cocktail Margarita dans l’ambiance animée et colorée de El Coyote. Des photos dédicacées de stars d'Hollywood sont accrochées en ligne au mur, et des guirlandes de Noël illuminent la salle à manger tout au long de l'année.

Sharon Tate, Jay Sebring, Wojciech Frykowski et Abigail Folger ont partagé leur dernier repas à El Coyote le 8 août 1969. Le groupe, ainsi que Steven Parent, âgé de 18 ans, ont été assassinés plus tard dans la nuit par des membres du clan Manson à 10050 Cielo Drive, Benedict Canyon. La maison avait été louée par Tate et son mari, le réalisateur Roman Polanski, qui lui était en Europe à ce moment-là. Le musicien Trent Reznor a ensuite loué la maison en 1992 et y a installé un studio d’enregistrement avant de déménager un an plus tard. Le propriétaire Rudolph Altobelli a démoli la maison en 1994 et a construit sur le terrain une maison de remplacement appelée Villa Bella - l'adresse a par la suite été changée en 10066 Cielo Drive.

Fox Village Theatre in Once Upon a Time in Hollywood

Sharon Tate (Margot Robbie) outside the Fox Village Theatre in Once Upon a Time in Hollywood | Photo: Andrew Cooper, Columbia Pictures

Fox Bruin Theatre + Fox Village Theatre

Situé près de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) entre Broxton et Weyburn à Westwood, le théâtre Regency Bruin Theatre (situé 948 Broxton Ave, Los Angeles 90024) a ouvert ses portes en décembre 1937 sous le nom de Fox Bruin Theatre. Dans le film Once Upon a Time in Hollywood, Sharon Tate s'arrête près du théâtre Bruin pour regarder sa prestation dans The Wrecking Crew, le film de 1969 avec Dean Martin dans le rôle principal. (« Je joue Miss Carlson, l’empotée. »)

Muni d’un chapiteau de style « paquebot », le théâtre a été conçu par le célèbre architecte S. Charles Lee qui a également conçu le Los Angeles Theatre, le Tower Theatre, le Hollywood Melrose Hotel (maintenant le Hollywood Historic Hotel), le Max Factor Building Hollywood Museum), le Hollywood & Western Building (alias The Mayer Building) et le Fox Wilshire Theatre (Saban Theatre). Le théâtre Bruin a été classé monument historique et culturel de Los Angeles en juin 1988.

En face du théâtre Bruin, le Regency Village Theatre  (situé 961 Broxton Ave, Los Angeles 90024) a ouvert ses portes en août 1931 sous le nom de Fox Village Theatre. Le théâtre abrite depuis des décennies des avant-premières de films à Hollywood et a été classé Monument historique et culturel de Los Angeles en juin 1988. L'emblématique tour blanche de style renouveau espagnol / moderne de 52 mètres surmontée d'un panneau bleu et blanc « FOX » de style Art Déco constitue l'élément architectural le plus célèbre du théâtre. La nuit, la tour et l’enseigne lumineuse illuminent le village de Westwood.

A couple dances at Cicada Restaurant | Photo: Cicada, Facebook

A couple dances at Cicada Restaurant | Photo: Cicada, Facebook

Restaurant italien (Cicada)

Once Upon a Time in Hollywood n’est pas le seul film montrant Cicada à l’écran, étonnant restaurant Art Déco et lieu de grands événements situé dans le bâtiment historique Oviatt du centre-ville de Los Angeles (617 S. Olive St. Los Angeles 90014). Bien que cela fasse presque 30 ans que le film Pretty Woman est sorti, Cicada est toujours surnommé le « restaurant de Pretty Woman ». Connu sous le nom de Rex Il Ristorante à l’époque du tournage de Pretty Woman, Cicada continue de répondre aux demandes des clients concernant la table où Julia Roberts avait maladroitement mangé des escargots dans la scène légendaire. L’hôte indiquera l'endroit où le serveur à l’œil de faucon se tenait prêt à attraper les « petits mollusques glissants ». Certains soirs, le restaurant se transforme en Cicada Club, une soirée dîner dansant chic accompagnée de musique nostalgique interprétée par des groupes de swing et de jazz.

Interior of the Western Street saloon | Once Upon a Time in Hollywood

Interior of the Western Street saloon from "Lancer" in Once Upon a Time in Hollywood | Photo: Universal Studios Lot

« Lancer » (Western Street - Universal Studios Hollywood)

Dans le cadre d’un épisode de la série télévisée western Lancer réalisée par Sam Wanamaker (Nicholas Hammond), Rick Dalton est invité à y jouer le rôle d’un méchant. Pendant le tournage, Dalton se lance dans une discussion philosophique sur le jeu d'acteur avec sa covedette, une actrice âgée de 8 ans formée selon les principes de la Méthode. Lancer était une série diffusée sur CBS de 1968 à 1970 - Wanamaker en a réalisé le premier épisode, « The High Riders » .

Dans le numéro d'août 2019 du American Cinematographer, le chef électricien Ian Kincaid explique que les scènes de Lancer ont été tournées dans le studio de la Western Street, dans le backlot des studios Universal de Hollywood.

Musso & Frank Grill in Once Upon a Time in Hollywood

Brad Pitt, Leonardo DiCaprio and Al Pacino at Musso & Frank Grill in Once Upon a Time in Hollywood | Photo: Andrew Cooper, Columbia Pictures

Musso & Frank Grill

Musso & Frank Grill (situé 6667 Hollywood Blvd, Hollywood 90028) est le plus ancien restaurant de Hollywood. Il est mis en avant dans la bande-annonce de Once Upon a Time et dans ses photos de presse. Dans une scène tournée au restaurant Musso, Dalton rencontre l'agent Marvin Schwarzs (Al Pacino) qui dit être un grand fan de lui et lui offre la possibilité de faire un western-spaghetti à Rome.

Célébrant son centenaire cette année, le restaurant Musso est aussi célèbre pour ses Martinis que pour sa clientèle légendaire, qui englobe des générations de célébrités telles que Charlie Chaplin et Marilyn Monroe, en passant par Keith Richards et Johnny Depp. Le restaurant Musso a également été le lieu de prédilection d'écrivains célèbres tels que William Faulkner, F. Scott Fitzgerald, Nathanael West, William Saroyan et Dorothy Parker. John Fante, auteur de Demande la poussière, était un habitué du restaurant Musso, ce qui a donné l’envie à Charles Bukowski d’imiter son idole et de fréquenter le bar ( « Fante était mon dieu »).

Dans une interview accordée à Architectural Digest, la chef décoratrice Barbara Ling a expliqué avoir pu filmer au restaurant Musso car «  Quentin est un gros client et y allait depuis toujours ». Ils l’adorent là-bas et ont fermé le restaurant pendant cinq jours pour le tournage. Les intérieurs sont presque exactement identiques [depuis la création du restaurant-grill en 1919],et les serveurs nous ont donné la vaisselle utilisée dans les années 60, ce qui relevait du miracle. »

Playboy Mansion in Once Upon a Time in Hollywood

Sharon Tate (Margot Robbie) dances at the Playboy Mansion in Once Upon a Time in Hollywood | Photo: Sony Pictures

Manoir Playboy

Une scène de fête a été filmée au Manoir Playboy (situé 10236 Charing Cross Road, Los Angeles 90024), ancienne résidence du fondateur du magazine Playboy, Hugh Hefner, qui y a vécu de 1974 à sa mort en 2017. Situé dans le quartier chic de Holmby Hills près de Beverly Hills, le manoir a gagné en notoriété dans les années 1970 en raison des fêtes décadentes organisées par Hefner auxquelles participaient riches et célébrités.

Actuellement détenu par Daren Metropoulos, fils de l'investisseur milliardaire Dean Metropoulos, le manoir est régulièrement réservé pour des grands événements, des réceptions d'entreprise, des collectes de fonds et des défilés de mode.

Pussycat Theatre being prepped for Once Upon a Time in Hollywood

Pussycat Theatre being prepped for Once Upon a Time in Hollywood | Photo: Bobby Castro, IMDb

Pussycat Theatre (Swissx Lounge)

Ouvert en mai 1940 sous le nom de News-View, le théâtre rejoint la chaîne de cinéma pour adultes Pussycat en novembre 1974. Il est officiellement devenu le Pussycat Theatre en mars 1975 lors de l’installation du célèbre logo de Cat Girl et la transformation de sa façade. Le plus grand succès du Pussycat a été Deep Throat, qui a été diffusé pendant dix ans jusqu’à ce que le Pussycat ferme pour devenir le Ritz, troisième cinéma au sein de ces locaux. Plus récemment, le site a rouvert ses portes en novembre 2017 sous le nom de Hologram USA Hollywood pour fermer ensuite en décembre dernier. L'espace abrite actuellement un club à cannabis, le Swissx Lounge (6656 Hollywood Blvd, Los Angeles 90028).

Spahn Ranch in Once Upon a Time in Hollywood

Cliff Booth (Brad Pitt) and Pussycat (Margaret Qualley) at Spahn Ranch in Once Upon a Time in Hollywood | Photo: Sony Pictures

Spahn Ranch (Corriganville Park)

Spahn Ranch était un cinéma ranch de 22 hectares tristement célèbre pour avoir été la résidence principale de la famille Manson pendant la plus grande partie des années 1968 et 1969, notamment lors des meurtres de Tate et LaBianca. Le ranch était alors la propriété de l’octogénaire George Spahn (joué par Bruce Dern), qui avait autorisé Manson et ses partisans à le reprendre en échange de tâches quotidiennes et de faveurs sexuelles de la part des femmes. Les décors de cinéma et les bâtiments résidentiels délabrés ont été détruits lors d’un incendie en septembre 1970. Le Spahn Ranch fait maintenant partie du Santa Susana Pass State Historic Park (Parc historique d'État de Santa Susana Pass) et abrite des organisations comme Atlas Obscura, proposant des visites guidées de l'ancienne cachette de la famille Manson.

Dans Once Upon a Time, Spahn Ranch est représenté par le parc Corriganville Park à Simi Valley. Autrefois propriété de l'acteur et cascadeur Ray Corrigan dit « Crash », le parc portait jadis le nom de « Corriganville Movie Ranch » et a servi de lieu de tournage pour plus de 3500 films, émissions de télévision et publicités. Aujourd'hui, le parc dispose de cinq sentiers qui font le tour de la propriété de 100 hectares appartenant à l’organisation « Rancho Simi Recreation and Park District ».

Vintage facades created for Once Upon a Time in Hollywood

Vintage facades created for The Supply Sergeant and Peaches Records & Tapes in Once Upon a Time in Hollywood | Photo: Andrew Cooper, Columbia Pictures

The Supply Sergeant + Peaches Records & Tapes

Tarantino ne voulait pas utiliser de décors numériques, Variety explique que la cheffe de production Barbara Ling a créé des façades qui avaient été construites hors site puis installées à l’aide d’une grue afin de recréer le Hollywood Boulevard de 1969. Des dizaines de voitures de collection et de figurants ont parfait l’illusion. Parmi les façades, on comptait des entreprises existantes comme The Supply Sergeant (située 6664 Hollywood Blvd, Hollywood 90028) et l’authentique Peaches Records & Tapes d'origine, fermé en 1980. En raison d'un accord passé avec la ville, le réalisateur ne pouvait tourner que sur un seul côté de la rue à la fois – bien des mois plus tard, l’autre côté de Hollywood Boulevard a été décoré pour filmer le reste de la scène.

The Vine Theatre in Once Upon a Time in Hollywood

The Vine Theatre in Once Upon a Time in Hollywood | Photo: Andrew Cooper, Columbia Pictures

Vine Theatre (Dolby Screening Room)

Ouvert en mai 1940 sous le nom d’Admiral Theatre, ce lieu est devenu plus tard le Vine Theatre, une salle de cinéma proposant des tarifs attractifs. Dolby Laboratories a rouvert l’établissement en mai 2015 comme Salle de projection Dolby afin de présenter aux professionnels les technologies sonores et visuelles sophistiquées de Dolby. La salle de projection est située juste à l'ouest de la célèbre intersection de Hollywood et de Vine Street (6321 Hollywood Blvd, Los Angeles 90028).

The Vogue Theatre dressed for Once Upon a Time in Hollywood

The Vogue Theatre dressed for Once Upon a Time in Hollywood | Photo: Phil Grishayev, YouTube

Vogue Theatre (Cabo Cantina)

Le Vogue Theatre est un autre cinéma de la chaîne Fox sur la Côte Ouest conçu par S. Charles Lee (6675 Hollywood Blvd, Los Angeles 90028) qui a ouvert ses portes en juillet 1935, à côté du restaurant Musso & Frank Grill. Pendant plusieurs années, le Vogue a abrité le Supperclub, fermé en octobre 2015. Plus récemment, le site a accueilli Screenbid, hôtel de vente aux enchères d’objets souvenirs de cinéma et de télévision. Cabo Cantina (6669 Hollywood Blvd, Los Angeles 90028) occupe l'ancien espace Vogue, situé juste à côté du restaurant Musso.

Le régisseur Richard Schuler, qui a travaillé sur des films tournés à Los Angeles comme A Star is Born and Her, s’est confié à Tim Grieving pour The Frame : « Tout ce qui se trouve à gauche de [Musso], le Cabo Cantina, tout cela a été enlevé - de l’auvent en paille à toute la signalétique et tout le reste. Le Vogue Theatre s’étendait sur cet emplacement, nous avons donc remis le Vogue Theatre là-bas. »

Bonus : Lieux supplémentaires

Allez plus loin dans votre découverte d’Once Upon a Time… in Hollywood et de la ville de Los Angeles des années 1960.

101 Coffee Shop

Ouvert tous les jours jusqu'à 3 heures du matin, le 101 Coffee Shop de l’hôtel Best Western Plus Hollywood Hills (situé 6145 Franklin Ave, Hollywood 90028) est idéal pour un repas tardif après un concert au Hollywood Bowl ou au Ford Theatre. Lorsqu’il portait le nom de « Hollywood Hills Coffee Shop », le restaurant de style googie est apparu dans Swingers (1996). Le chef Brandon Boudet et son associé Warner Ebbink ont repris les commandes du restaurant en 2001 en mettant le menu à jour tout en conservant l’ambiance rétro des années 60 avec des comptoirs en faux bois, des cabines de bronzage, des murs en pierre et des lanternes rabattables. Parmi les plats populaires, on retrouve les pancakes au babeurre, les hamburgers et le pain de viande. Et puisqu’on est à Hollywood, il y a aussi du tofu grillé avec des carottes frites, du brocoli sauté, du chou frisé, du riz brun et une vinaigrette à l'avocat.

Bruce Lee statue in Chinatown's Central Plaza

Bruce Lee statue in Chinatown's Central Plaza | Photo: @yagoddamnright, Instagram

BRUCE LEE

La statue massive de Bruce Lee (joué par Mike Moh dans Once Upon a Time… in Hollywood) doit absolument être partagée sur Instagram lors d'une visite de la Central Plaza de Chinatown. La légende des arts martiaux possédait jadis un studio à proximité, au 628 W. College St.

Groovy artifact inside the Canyon Country Store

Groovy artifact inside the Canyon Country Store | Photo: @herodhimself, Instagram

CANYON COUNTRY STORE

Du milieu des années 1960 aux années 1970, Laurel Canyon a accueilli un grand nombre des plus grands musiciens de l’ère du rock, notamment Joni Mitchell, Jim Morrison, Frank Zappa, ainsi que des membres des groupes The Mamas & The Papas, The Byrds and Crosby et Stills & Nash. Les musiciens venaient en masse à Laurel Canyon pour son cadre idyllique, son loyer bon marché et sa proximité avec les clubs Sunset Strip comme Whisky A Go Go, le Roxy et le Troubadour.

Situé au cœur de Laurel Canyon, le Canyon Country Store (2108 Laurel Canyon Blvd, Los Angeles 90046) était le commerce de proximité le plus cool de la planète lorsqu’il était à son apogée, passant aussi bien la musique sous licence que de la musique hippie. Vous pouvez encore et toujours ressentir cette ambiance bohème au magasin aujourd'hui : achetez des objets souvenirs du magasin et des vinyles d'époque, commandez le célèbre sandwich au pastrami ou achetez divers articles pour vos placards.

Jim Morrison et sa petite amie Pamela Courson vivaient au 8021 Rothdell Trail, rue qui a inspiré la chanson « Love Street » des Doors. Morrison mentionne le Canyon Country Store dans son interlude : « Je vois que tu vis sur Love Street / Il y a ce magasin où les créatures se rencontrent / Je me demande ce qu'elles peuvent bien faire là-dedans ? / Un dimanche d'été et une année / Je pense que je l'aime bien, pour le moment. »

Le magasin continue d'attirer et d'inspirer les musiciens. Father John Misty était un client régulier et c’est ici qu’il a rencontré son épouse, Emma Elizabeth (née Garr). Sa chanson de 2015, « Un jour, je suis allé au magasin » s'ouvre sur les paroles racontant cette nuit-là : « Nous nous sommes rencontrés dans un parking / J'achetais du café et des cigarettes / Du bois de chauffage et du mauvais vin depuis fort longtemps. »

Creekside Patio at Inn of the Seventh Ray   |  Photo: Yuri Hasegawa

Creekside Patio at Inn of the Seventh Ray

 |  Photo: Yuri Hasegawa

INN OF THE SEVENTH RAY

Suivez l'odeur de l'encens jusqu’à Inn of the Seventh Ray, un joyau caché niché dans le havre d’ambiance hippie du Topanga Canyon (128, chemin Old Topanga Canyon, Topanga 90290). Fondé au début des années 1970 par le Dr Ralph et Lucile Yaney, le Inn est un défenseur de longue date de la cuisine végétalienne et végétalienne. Le restaurant poursuit la mission des Yaneys, à savoir d'offrir aux clients les avantages d'une cuisine sans produits chimiques ni additifs artificiels.

Situé à côté de Topanga Creek et entouré d'une forêt d’érables, de chênes et de pins, le cadre romantique du restaurant fait de l'Inn un lieu de mariage prisé – que vous y soyez pour une journée claire et ensoleillée ou une soirée chaude, il n'y a pas de mauvaise table dans le patio digne d’un conte de fées. Quand les soirées sont plus fraîches, les sièges près de la cheminée sont très prisés.

Photo: GoodForm Salon

Photo: GoodForm Salon

JAY SEBRING SALON (GOODFORM)

L'ex et ami proche de Sharon Tate, Jay Sebring (Emile Hirsch) a été l’une des victimes de la famille Manson. Surnommé « le premier coiffeur de célébrités à Los Angeles » par Vogue, Sebring se vantait d'avoir eu pour client une liste d'acteurs masculins légendaires qui avaient été ses clients, notamment Steve McQueen, Paul Newman et Warren Beatty, qui aurait basé son personnage de play-boy dans Shampoo (1975) en partie sur Sebring. Sebring, qui avait des salons à West Hollywood, à New York et à Londres, se rendait toutes les trois semaines à Las Vegas pour couper les cheveux de Frank Sinatra et de Sammy Davis Junior. Il avait en charge les coiffures des films Butch Cassidy et le Kid et L’affaire Thomas Crown, et il a même conçu les boucles fluides de Jim Morrison. En 2007, le salon GoodForm a ouvert ses portes dans l'ancien salon de Sebring de Los Angeles, à Fairfax, juste au nord de Melrose (725 N Fairfax Ave, Los Angeles 90046).

La Fureur de vaincre :  Sebring faisait partie des spectateurs lorsqu'un Bruce Lee, alors inconnu, avait présenté son célèbre one in punch et ses pompes à deux doigts aux premiers championnats internationaux de karaté de Long Beach, en août 1964. Sebring a ensuite parlé de la performance de Lee à son ami réalisateur William Dozer, qui a invité Lee pour un bout d'essai pour le rôle de Kato dans The Green Hornet.

"Once Upon a Time in Hollywood" at New Beverly Cinema

Once Upon a Time in Hollywood in 35mm | Photo: New Beverly Cinema, Facebook

NEW BEVERLY CINEMA

Pendant la production, les acteurs et l'équipe ont regardé des films au cinéma de Tarantino, le New Beverly Cinema (7165 Beverly Blvd, Los Angeles 90036). La productrice Barbara Ling a confié à Architectural Digest que les projections hebdomadaires comprenaient The Wrecking Crew, La Vallée des poupées et Bob et Carole et Ted et Alice. La déclaration suivante de Tarantino est bien connue : « Aussi longtemps que je serai vivant et riche, le New Beverly sera là, projetant en 35mm deux films pour le prix d’un. » La plupart des films 35mm et 16mm présentés proviennent de sa collection privée.

Les amateurs de rétrospectives pourront retrouver 10 films Columbia Pictures sélectionnés par Tarantino pour Sony Movie Channel, représentant l’époque de des « Swinging Sixties » de Once Upon a Time… In Hollywood.

Steve McQueen's 1956 Jaguar XKSS | Petersen Automotive Museum

Steve McQueen's 1956 Jaguar XKSS at the Petersen Automotive Museum | Photo: Wikimedia Commons

MUSÉE DE L’AUTOMOBILE PETERSEN

Pour les passionnés d'automobile, The Vault au Musée de l’automobile Petersen (6060 Wilshire Blvd, Los Angeles 90036) constitue une expérience unique. Une collection extraordinaire de plus de 250 voitures rares et emblématiques du monde entier sont exposées dans un espace souterrain de 5575 mètres carrés récemment rénové. Deux options de circuit de visite sont disponibles : la visite introductive (Introductory Tour) de 90 minutes et la « tournée mondiale » (World Tour) de 120 minutes.

Steve McQueen (Damian Lewis) était un célèbre collectionneur de voitures. L’un des bijoux  de The Vault est la voiture préférée de McQueen, la légendaire Jaguar XKSS de 1956, qu'il surnommait affectueusement le « Rat vert ». McQueen adorait conduire cette voiture à une grande vitesse, et recevait donc énormément de contraventions pour excès de vitesse, de sorte que son permis de conduire a presque été suspendu deux fois au cours de sa première année en tant que propriétaire.

Waiting for the movie to start at the Vineland Drive-In

Waiting for the movie to start at the Vineland Drive-In | Photo: @radvws, Instagram

VINELAND DRIVE-IN

Cliff Booth vit dans une caravane derrière le Van Nuys Drive-In, ouvert en juillet 1948 par les cinémas Pacific Theatres. Le ciné-parc a été démoli dans les années 1990 et se trouve aujourd'hui sur le site de la Vista Middle School.

Le patrimoine de ciné-parcs des Pacific Theatres perdure au Vineland Drive-In (443 Vineland Ave, Industry 91746). Ouvert en avril 1955, le Vineland Drive-In présente une double projection de films primés pour seulement $10 (9 ans et plus) et $3,50 dollars pour les enfants de 5 à 8 ans. Sauf indication contraire, le premier film est de nouveau projeté à l’issue du deuxième le vendredi et le dimanche soir. Tous les films sont diffusés en son FM Dolby Stereo.

Photo: The Way We Wore

Photo: The Way We Wore

1960s men's "Champion" label motorcycle jacket

 

1960s men's "Champion" label motorcycle jacket | Photo: Vintage on Hollywood

BOUTIQUES DE VÊTEMENTS VINTAGE

Arianne Phillips, créatrice de costumes nominée aux Oscars, décrit Tarantino comme «  une âme sœur spirituelle » dans son entretien The Hollywood Reporter. Phillips a parcouru les boutiques de prêt-à-porter et les maisons de location vintages du coin pour s’inspirer du style de la fin des années 1960 et du début des années 70 qui « jouent un rôle majeur dans la définition des personnages ». Voici trois magasins qu'elle a partagés avec The Hollywood Reporter :

Timeless Vixen (1100 S. Beverly Dr, Los Angeles 90035) – « Le pantamini jaune de Margot est un modèle original que Sharon Tate portait elle-même. »

Vintage on Hollywood (4659 Hollywood Blvd, Los Angeles 90027) – Phillips a acheté le jean porté par les membres féminins de la famille Manson ainsi que la robe à imprimé ‘Hollywood’ que Sharon Tate portait pour faire du gogo dancing.

The Way We Wore (334 S. La Brea Ave, Los Angeles 90036) - Doris Raymond, la propriétaire, sélectionne les meilleurs articles du vingtième siècle, « allant de la haute couture à l'ésotérique, du vêtement de sport à la mode décontractée».