Itinéraire de 72 heures dans le Los Angeles historique

Warner Grand Theatre à San Pedro | Crédits Photo de Mr Gold, Flickr

Los Angeles est riche de monuments historiques, allant des hôtels historiques aux œuvres architecturales comme le Bradbury Building de 121 ans, la ville déborde d’échos du passé. Et avec deux autres références d’importance historique un peu plus éloignée – le village portuaire de San Pedro au Sud et le Ronald Reagan Presidential Library & Museum à Simi Valley au Nord – les férus d’histoire en visite sont certains de trouver plein de choses pour alimenter leur passion.

JOUR UN : MILLENNIUM BILTMORE HOTEL



Découvrez le beau Millennium Biltmore Hotel Los Angeles, qui a récemment fêté son 90ème anniversaire. Des sommités qui ont honoré son pas de porte incluent le Président John F. Kennedy, Cecil B. DeMille, Clark Gable et Bette Davis. L’hôtel est idéalement situé pour se rendre dans les sites historiques de Downtown et en tant que tremplin en plein centre pour des excursions vers le port historique de la ville à San Pedro et la Ronald Reagan Presidential Library à Simi Valley.

Sandwich à la saucisse, oeuf et fromage du restaurant EggSlut | Photo de Joshua Lurie

JOUR UN : GRAND CENTRAL MARKET



Ouvert depuis 1917, le monument de Grand Central Market est doté de dizaines de stands d’aliments qui représentent un spectre complet des cuisines multiculturelles de L.A., allant de la cuisine mexicaine de la vieille école aux Nouvelles générations d’artisans comme Belcampo Meat Co., Sticky Rice et Wexler’s Deli. Commencez la journée à Eggslut, qui a des spécialités comme le Fairfax sandwich (avec des oignons verts, du cheddar, des oignons caramélisés et de la mayo Sriracha) et le Slut (un œuf poche sur un lit de purée de pomme de terre).

JOUR UN : BRADBURY BUILDING



Situé sur Broadway en face du Grand Central Market, le Bradbury Building est apparu dans des films, séries TV et clips, et est souvent mentionné en littérature. Construit en 1893, le bâtiment est apparu dans le classique de science-fiction de 1982, Blade Runner. Les fans de film noir reconnaîtront le Bradbury des films comme Chinatown (1974), D.O.A. (1950) et I, The Jury (1953). L’atrium central lumineux de Bradbury, avec son alliage compliqué en fer forge, ses ascenseurs “cages à oiseaux” et son marbre italien en font un favori des photographes. Remarque : les visiteurs sont autorisés à accéder au premier étage, mais pas plus. Le Bradbury Building a été ajouté au Registre National des Lieux Historiques en 1971, et a été désigné Monument Historique National en 1977.

JOUR UN : UNION STATION



Construite en 1939, Union Station est un bijou architectural au style de la renaissance colonial espagnole qui continue de servir en tant que plateforme de transport essentielle. Union Station est aussi un lieu de tournage populaire, et apparaît dans des dizaines de films comme The Hustler et Catch Me If You Can.

JOUR UN : OLVERA STREET



Olvera Street est l’une des destinations touristiques les plus populaires de L.A., située à la sortie d’Alameda Street près d’Union Station. Le marché coloré inclut des dizaines de restaurants mexicains authentiques et de vendeurs en plein air qui vendent de tout allant des articles en cuir aux œuvres d’art.

JOUR UN : EL PUEBLO DE LOS ANGELES HISTORIC MONUMENT



El Pueblo de Los Angeles Historic Monument marque les bases de la ville en 1781. La section la plus ancienne de Los Angeles est dotée de musées, de bâtiments historiques et d’une magnifique Plaza en plein air qui accueille souvent des concerts.

Crédit Photo de Philippe the Original, Facebook

JOUR UN : PHILIPPE THE ORIGINAL



Situé à l’extrémité Est de Chinatown à l’angle d’Alameda et Ord Streets, Philippe the Original est ouvert en continu depuis 1908. La commande classique est le French Dip de bœuf, même si vous pouvez aussi prendre de la dinde ou de l’agneau. Trempez-le une fois, deux fois ou avec le jus sur le côté. Asseyez-vous à une table commune, puis ajoutez quelques gouttes de moutarde à déboucher les sinus. Philippe réticent son histoire avec des cabines de téléphone vintages, de la sciure au sol, les serveurs saisonniers en uniforme des années 50 et du café à 45 cents. Si vous avez encore de la place, essayez la tarte au bords épais, à la myrtille ou à la crème au chocolat.

JOUR UN : CENTRAL LIBRARY



Le complexe de Richard Riordan Central Library est la troisième plus grande bibliothèque des États-Unis en termes de livres et journaux. La Central Library se trouve dans l’historique Goodhue Building de 1926, qui a été désigné Monument Historique Culturel de Los Angeles et est répertorié au Registre National des Lieux Historiques. Le Rare Books Department de Central Library dispose de plus de 16000 volumes, datant du 15ème siècle, avec une majorité du 18ème et du 19ème siècles. La Central Library accueille aussi la Los Angeles Public Library Photo Collection avec plus de 3 millions de photos historiques. La Central Library accueille [ALOUD], une série populaire de panneaux et de conversations libres présentant des sommités culturelles, scientifiques et politiques.

JOUR UN : LOS ANGELES THEATRE



Situé dans l’historique Broadway Theatre District, le Los Angeles Theatre est une salle de cinéma de 2000 places qui a été construit en 1931. Le cinéma est doté d’un intérieur baroque français apparemment inspiré de la Galeries de Glaces de Versailles. Charlie Chaplin a aidé à financer la construction du cinéma afin qu’il puisse ouvrir à temps pour la première de son film, City Lights. En 1979, le Los Angeles Theatre a été ajouté au Registre National des Lieux Historiques et désigné Monument Historique et Culturel de Los Angeles. Le Los Angeles Theatre est l’un des hôtes de Last Remaining Seats, une série estivale de films classiques et de divertissement en direct présentée par la Los Angeles Conservancy.

JOUR UN : CICADA



Cicada Restaurant est un magnifique restaurant et lieu pour évènements spéciaux situé dans l’historique Oviatt Building. Allant du plafond de 30 pieds en feuilles d’or au bar et lounge luxueux conçus sur mesure, Cicada associe l’art-déco des années 1920 avec le design contemporain afin de créer une atmosphère extraordinaire. Le style européen est embellit par un menu fusion d’Italie du Nord et de Californie. Cicada est apparu dans de nombreux films et séries TV, dont Pretty Woman et Mad Men.

JOUR UN : COLE’S



Un rival depuis longtemps pour le titre “d’inventeur du French Dip”, Cole’s a ouvert dans le Pacific Electric Building en 1908. La demeure publique la plus ancienne de L.A. a récemment été rénovée avec des éclairages en verre originaux, des sols avec de carreaux à pennies, des photos historiques et l’historique Red Car Bar mahogany de 40 pieds. Détendez-vous après une journée 1 bien chargée avec un cocktail classique au Cole’s, ou poursuivez votre soirée à The Varnish, le bar clandestin récompensé situé à l’arrière du Cole’s.

Camion au Fort MacArthur Museum | Crédits Photo de Chris Valle, Flickr

JOUR DEUX : FORT MACARTHUR MUSEUM

En arrivant à San Pedro lors du jour 2, arrêtez-vous d’abord au Fort MacArthur Museum, un ancien poste de l’armée américaine qui a gardé le Los Angeles Harbor de 1914 à 1974. Le musée fait la chronique de l’histoire militaire et de l’importance du Los Angeles Harbor.

JOUR DEUX : BATTLESHIP IOWA



Visitez le Pacific Battleship Center et faites une visite du Battleship IOWA. Commissionné le 22 février 1943, le navre a obtenu le surnom de “World’s Greatest Naval Ship” et neuf étoiles de guerre pour son service lors de la seconde guerre mondiale et de la guerre de Corée. Battleship IOWA a commencé ses 50 années de service en transportant le Président Franklin Roosevelt à des meetings avec le Premier Ministre Britannique Winston Churchill et le Premier Ministre Soviétique Joseph Staline. En 1986, il a été le vaisseau amiral du Président Ronald Reagan lors de la Célébration de la Liberté de la nation, et de 1989 à 1990, le Président George H.W. Bush a servi en tant que son commandant-chef.

JOUR DEUX : KOREAN BELL OF FRIENDSHIP



Prochain arrêt à l’Angel’s Gate Park pour voir le Korean Bell of Friendship. Un don de la République de Corée en honneur au bicentenaire des États-Unis, la cloche massive est un symbole de bonnes relations entre les deux pays. Conçue pour ressembler à la Cloche en Bronze du Roi de Corée du Sud Seongdeok (771 après J.-C.), la cloche est gravée avec quatre esprits coréens, chacun faisant paire avec des représentation de la statue de la liberté portant la torche et détenant des symboles : le Drapeau coréen, la fleur nationale de Corée, une branche de laurier et une colombe. La cloche est hébergée dans un pavillon qui est perché sur une falaise qui offre des vues spectaculaires.

Warner Grand Theatre in San Pedro | Crédit Photo de Mr Gold, Flickr

JOUR DEUX : WARNER GRAND THEATRE



Restez face à la mer pour la soirée et allez voir un spectacle ou une diffusion de film dans l’historique Warner Grand Theatre. Construit en 1931, ce palais art-déco des arts du spectacle est encore fort aujourd’hui offrant de tout, allant des rockumentaries aux spectacles de l’Orquesta Charangoa, par exemple.

JOUR DEUX : CRAFTED



Si vous visitez San Pedro un vendredi, samedi ou dimanche, découvrez CRAFTED, un marché artisanal hébergé dans des entrepôts de la seconde guerre mondiale au bord de l’eau.

JOUR DEUX : THE WHALE & ALE



Lorsque la faim se fait sentir, allez à The Whale & Ale, un pub au style britannique connu pour son fish and chips. D’autres options de restauration locale incluent Mishi’s Strudel Bakery et Café, avec sa célèbre cuisine hongroise de l’ancien monde ou la San Pedro Brewing Company, qui offre une cuisine entièrement américaine à emporter avec des bières et bières blondes artisanale.

JOUR TROIS : RONALD REAGAN PRESIDENTIAL LIBRARY



Le troisième jour, rendez-vous au Ronald Reagan Presidential Library & Museum, situé en haut d’une colline pittoresque à Simi Valley. Des expositions permanentes incluent une réplique grandeur nature du Bureau Ovale, une section du Mur de Berlin et des expositions dédiées au Service Secret et au cortège automobile présidentiel. À l’intérieur de l’Air Force One Pavilion se trouve l’avion qui a transporté sept leaders américains, dont Reagan, lors de leur présidence. Les visiteurs peuvent monter à bord du vrai Air Force One qui a transporté Reagan sur plus de 660000 miles vers 26 pays étrangers et 46 états des États-Unis lors de sa présidence. Lors de sa fonction de 1973 à 2001, cet avion a aussi servi les présidents Nixon, Carter, Ford, George H. W. Bush, Clinton et George W. Bush. Arrêtez-vous manger un bout dans le pub irlandais sur place et ne ratez pas le site commémoratif où le Président Reagan a été enterré le 11 juin 2004.