Guide économique de Los Angeles en 72 heures

Jardin de la Getty Villa | Photo de Stephen Lee Carr, Flickr

Los Angeles est reconnue comme étant la capitale internationale du divertissement, le domicile des célébrités et une destination mondiale du luxe. Mais ça ne veut pas dire que les visiteurs ne peuvent rien faire à L.A. s’ils ne font pas un crédit ! Allant des musées de renommée mondiale aux restaurants multiculturels, poursuivez votre lecture du guide sur 3 jours pour visiter L.A. de manière économique.

Holiday Inn Express West Los Angeles



Bien situé sur Santa Monica Boulevard près de la 405 Freeway, le Holiday Inn Express West Los Angeles présente 78 chambres modernes avec des aménagements comme une connexion WiFi à haut débit gratuite et un écran plat HD avec une programmation premium, ainsi que des meubles fonctionnels comme un bureau avec une chaise ergonomique. Commencez la journée avec un petit-déjeuner au bar complémentaire dans la cour intérieure.

JOUR 1 : 9H00 - GRAND CENTRAL MARKET



Ouvert en 1917, le monument Grand Central Market (GCM) dans le centre-ville de L.A. présente des dizaines de stand alimentaires qui représentent tout le spectre de la scène gastronomique de L.A., allant de la cuisine mexicaine de la vieille école à une nouvelle génération de vendeurs artisanaux. Depuis Hollywood & Highland, prenez la Red Line de métro vers la station Pershing Square et entrez dans ce marché de 30000 pieds² depuis Hill Street. Faites le plein sur G&B Coffee et patientez le temps d’avoir une place au China Cafe, qui a servi d’innombrables bols de soupe won ton classique et d’autres favoris depuis 1959. La plupart des plats à ce comptoir de 20 places sont offerts entre 5 et 7$, en espèce uniquement.

JOUR 1: 9H45 - BRADBURY BUILDING



Situé en face du GCM, le monument Bradbury Building est apparu dans des films, des séries télévisées et des clips, et est souvent mentionné en littérature. Construit en 1893, le bâtiment est apparu dans le classique de science-fiction de 1982 Blade Runner, même si les fans de films noirs le reconnaîtront de Chinatown (1974), D.O.A. (1950) et I, The Jury (1953). Les visiteurs sont autorisés à aller jusqu’au premier embarquement, mais pas plus loin. N’oubliez pas de prendre un selfie avec la statue de Charlie Chaplin située près de l’entrée. Le Bradbury Building a été ajouté au Registre National des Lieux Historique en 1971, et a été nommé Monument Historique National en 1977, le seul des quatre bâtiments de bureaux de Los Angeles à avoir été honoré de la sorte.

Photo: Discover Los Angeles

JOUR UN : 10H - LAST BOOKSTORE



Situé dans l’Historic Core, la Last Bookstore vend plus de 250000 livres anciens et récents ainsi que des magazines. En plus de cette vaste sélection de titres de tous les genres, la boutique est en elle-même un incontournable pour son design intérieur. Non seulement il y a des livres en vente, mais il y a aussi du matériel imprimé adapté afin de créer un environnement où les romans, manuels et livres de contes deviennent l’environnement de la bibliothèque. Ne ratez pas la mezzanine, qui inclut le Labyrinth Above the Last Bookstore (la salle arrière vend 100000 livres à 1$ l’unité !), Gather Yarn Shop et les boutiques de la galerie Spring Arts Collective.

JOUR 1 : 11H - FASHION DISTRICT



S’étendant sur 100 blocs au cœur du centre-ville de L.A., le Los Angeles Fashion District est la plaque tournante de l’industrie de la mode à L.A., présentant plus de 2000 boutiques indépendantes et grossistes avec des vêtements, accessoires et chaussures pour toute la famille. Le quartier est aussi le domicile de Santee Alley, la plus grande sélection de tissu et d’accessoires de la Californie du Sud, et le L.A. Flower District, le plus grand marché aux fleurs des États-Unis. Le quartier est ouvert au public et aux commerçants. Des expositions de designers et des entreprises de vente en gros sont là pour le commerce uniquement. Cependant, Santee Alley et les vendeurs au détails environnants sont ouverts au public, ainsi que de nombreuses entreprises sur le côté Ouest du quartier. Les salles d’exposition sont ouvertes au public le dernier vendredi du mois pour la vente d’échantillon.

Pour plus d’infos, poursuivez votre lecture de notre guide détaillé du L.A. Fashion District. 

OPTION DU JOUR 1: THE BROAD



Fondé par les philanthropes Eli et Edythe Broad, The Broad est le musée d’art contemporain acclamé qui a ouvert en septembre 2015. Situé sur Grand Avenue dans le centre-ville de L.A., The Broad est le domicile de près de 2000 œuvres d’art de la collection du Broad, qui fait partie des détenteurs les plus importants d’objets post-guerre et contemporains du monde. Avec son concept innovant de “veil-and-vault”, le bâtiment de 120000 pieds² à 140 millions de dollars est doté de deux étages de galeries pour exposer la collection complète de The Broad et est le siège social de bibliothèque de prêt internationale de The Broad Art Foundation. L’entrée dans le musée est gratuite, des réservations à l’avance sont disponibles sur le site web de The Broad.

JOUR 1 : DÉJEUNER - PHILIPPE THE ORIGINAL



Une vaste gamme de déjeuners à prix abordable sont disponibles près de Chinatown, mais il n’y a rien de plus emblématique que Philippe the Original, l’un des deux restaurants (l’autre est Cole’s) de L.A. qui déclare avoir inventé le French Dip. Philippe’s a ouvert en 1908 et se trouve au bord de Chinatown depuis 1951. Le café n’est qu’à 45 cents ! La routine de commande au style de cafétéria du Philippe’s n’a pas changé depuis des décennies – il y a une longue queue au comptoir et commander depuis un “Carver”. Le célèbre sandwich peut être composé de rosbif, de rôti de porc, de cuisse d’agneau, de dinde ou de jambon et est servi sur un French roll avec plusieurs options de fromage. Vous pouvez demander “single-dip”, “double-dip” ou “wet”. Asseyez-vous sur la table commune et recouvrez votre sandwich avec une moutarde super épicée.

JOUR 1: OPTION POUR LE DEJEUNER - GUERRILLA TACOS



Wes Avila, qui a passé de nombreux moments importants dans les cuisines de chefs comme Walter Manzke et Gary Menes, dirige désormais la cuisine saisonnière de son camion itinérant Guerrilla Tacos. Tous les jours, sauf le mardi, Avila se gare près de certains des meilleurs cafés de L.A., dont Blue Bottle et Blacktop dans le quartier des arts du centre-ville de L.A. (le lundi et le vendredi, respectivement), Cognoscenti Coffee à Culver City (le mercredi), Dinosaur Coffee à Silver Lake (jeudi), et les emplacements de Blue Bottle sur Beverly Boulevard et Abbot Kinney (le samedi et le dimanche, respectivement).

JOUR 1: 14H - OLVERA STREET

Olvera Street dans Downtown L.A. est l’une des destinations touristiques les plus populaires de Los Angeles, situé dans le quartier le plus ancien de la ville, dans le cadre du monument historique de Los Angeles El Pueblo. Le marché mexicain coloré a ouvert le dimanche de Pâques, le 20 avril, 1930, après une campagne de préservation qui a été menée par Christine Sterling. Plusieurs des bâtiments les plus historique de L.A. sont situés sur Olvera Street, avec des dizaines de boutiques artisanales, restaurants et autres entreprises.

Les points forts d’Olvera Street incluent Avila Adobe (la plus ancienne maison de L.A. encore debout et à son endroit original), América Tropical (la seule œuvre murale publique des États-Unis du célèbre artiste mexicain David Alfaro Siqueiros), et le Chinese American Museum. Pour plus d’infos, poursuivez votre lecture avec notre guide d’Olvera Street détaillé.

JOUR 1: 17H - AMOEBA MUSIC



Ouvert en novembre 2001, Amoeba Music occupe tout un bloc de la ville et accueille la plus grande collection la plus diversifiée de musique et de film sous un seul et même toit. S’étendant sur deux étages de boutique, il y a aussi une Jazz Room, les mélomanes peuvent chercher parmi des millions de titres récents et anciens sur CD, DVD et vinyles. Amoeba accueille aussi des évènements musicaux gratuitement, avec des concerts, des DJ et des séances d’autographes. Les musiciens invites peuvent être des artistes locaux ou un set de 20 chansons de Sir Paul McCartney, qui a publié un EP de son spectacle de 2007 appelé “Amoeba’s Secret”.

OPTION JOUR 1: CAPITOL RECORDS



Restez sur le thème de la musique avec une petite photo au Capitol Records Building célèbre dans le monde entier, situé juste au Nord de l’intersection emblématique d’Hollywood et Vine. Le bâtiment monumental a été conçu par Welton Becket, l’architecte qui a également conçu le Music Center, Cinerama Dome, Santa Monica Civic Auditorium et le grand magasin qui accueille actuellement le Petersen Automotive Museum. La tour de 13 étages, qui ressemble à une pile de disques, a été le premier immeuble de bureaux circulaire du monde lorsqu’il a été achevé en avril 1956. The Capitol Records Building est le site de l’historique Capitol Studios, où Frank Sinatra, The Beach Boys, Nat “King” Cole, Sir Paul McCartney, et bien d’autres légendes de la musique ont enregistré certaines de leurs musiques les plus emblématiques de l’histoire.

Poulet et gaufres | Photo de Roscoe’s, Facebook

JOUR 1: DÎNER - ROSCOE’S HOUSE OF CHICKEN N WAFFLES



Natif d’Harlem, Herb Hudson a ouvert Roscoe’s House of Chicken ‘N Waffles en 1975. Roscoe’s s’est développé depuis son emplacement original d’Hollywood sur Gower vers sept lieux de la ville. Le plat phare de cette chaîne offre un délicieux mélange de sucré/sale, ancré sur des gaufres énormes et plein d’options qui vont du quart de poulet de base avec deux gaufres au Herb’s Special, présentant deux gaufres et un demi poulet avec de la sauce et des oignons. Après la visite du Président Obama sur l’emplacement de Pico Boulevard en octobre 2011, le plat à trois ailes “Country Boy” a reçu le nom de “The Obama Special”.

Malese Jow et Austin Charles à The Mint | Photo de Justin Higuchi, Flickr

JOUR 1: VIE NOCTURNE - THE MINT



Établi en 1937, The Mint est un trésor caché sur Pico Boulevard. The Mint réserve un calendrier diversifié de concerts dans un environnement de théâtre décontracté. Il y a un bar complet, des bières à la pression et une cuisine ouverte jusqu’à minuit si vous n’avez pas assez mangé au Roscoe’s.

JOUR 2: 8H - COFFEE TOMO



Commencez votre deuxième journée avec un café torréfié, du pain avec du beurre au miel et des bretzels de vos amis au Coffee Tomo inspiré de la cuisine coréenne-japonaise. Leurs nœuds sont cuits fraîchement tous les jours, vous pouvez les déguster avec un café dans une ambiance propre et chaleureuse inspirée de l’expérience de vie du propriétaire en tant qu’architecte paysager. Le pain avec du beurre au miel est parsemé de cannelle et recouvert de chantilly, le bretzel cuit au four peut être rempli de patate douce ou de haricots rouges asiatiques et de mozzarella. Maintenant, vous êtes prêt pour le reste de votre journée.

JOUR 2: 10H - CITADEL OUTLETS



Situé à Commerce, à environ 10 minutes au Sud de Downtown L.A., Citadel Outlets offre le centre commercial d’outlets le plus proche pour les angelenos. S’étendant sur 700000 pieds² d’espace de vente au détail, Citadel Outlets dispose de 130 boutiques avec des offres incroyables des meilleures marque avec des réduction de 30 à 70%.

De célèbres marques de vêtements de mode et de sport comme Michael Kors, H&M, Kipling, COACH, Not Your Daughter's Jeans, kate spade, Tilly's, Perry Ellis, Calvin Klein, Banana Republic Factory Store, Tommy Hilfiger, BCBGMAXAZRIA, MAXSTUDIO.COM, Under Armour, Adidas, Columbia Sportswear, Reebok, Puma et Nike. Les jeunes adultes adoreront la sélection à jour de Guess Factory Store, Converse, Quiksilver Factory Store et Hurley ; les enfants sont sûrs de trouver quelque chose à The Children's Place, Gymboree et OshKosh ; et toute la famille peut faire du shopping chez Old Navy et Gap.

Photo: Aqui es Texcoco, Facebook

JOUR 2: DÉJEUNER - AQUI ES TEXCOCO



Déjeunez de manière décontractée dans l’un des 16 restos de Citadel, mais si vous êtes d’humeur un peu plus aventureuse, dirigez-vous vers Aqui es Texcoco pour un barbecue mexicain traditionnel (méchoui). Même s’il existe plein de lieux à L.A. qui servent du barbacoa, Aqui es Texcoco met la barre haute avec son barbacoa quesataco, qui présente une pièce de fromage grillée jusqu’à ce qu’elle soit croquante et est ensuite fourrée d’agneau tendre. Les autres options sont du poulet, huitlacoche (truffe de maïs mexicain), champignons, fleurs de courgette ou poivron poblano. Pour les plus gros appétits, choisissez le Family Platter de 2,2 livres, au prix de 40$ pour 4 à 6 personnes. Choisissez entre de la viande, des côtelettes ou de la tripe et creuser dans des tacos à élaborer vous-même avec des tortillas, de la salsa, du citron vert, de la coriandre et des oignons.

JOUR 2: 14H - OBSERVATOIRE GRIFFITH



L’Observatoire Griffith est l’une des plus belles attractions culturelles de L.A., offrant des vues spectaculaires de l’océan Pacifique à Downtown L.A. perché sur le Mt. Hollywood dans le Parc Griffith. L’observatoire et les expositions accompagnantes ont été ouverts au public le 14 mai 1935. À ses débuts, l’observatoire a accueilli plus de 13000 visiteurs. Aujourd’hui, l’Observatoire Griffith est reconnu en tant que leader national de l’astronomie publique et est un lieu de rassemblement aimé des visiteurs et angelenos.

Les sols, les expos et les télescopes de l’Observatoire Griffith sont ouverts gratuitement au public tous les jours où le bâtiment ouvre. L’observatoire offre aussi des programmes, des évènements spéciaux et des « fêtes des étoiles ». Les visiteurs peuvent conduire directement jusqu’à l’Observatoire Griffith et se garer gratuitement dans son parking ou les routes adjacentes.

OPTION JOUR 2: FOREST LAWN HOLLYWOOD HILLS



Situé dans les Hollywood Hills près de l’Observatoire Griffith, Forest Lawn Memorial Park se trouve dans un paysage idyllique qui offre une collection unique d’œuvres d’art américaines et mésoaméricaines, allant des statues grandeur nature de Washington, Jefferson et Lincoln aux artéfacts historiques des civilisations Olmèque, Aztèques et Maya.

Forest Lawn est le lieu de repos final de générations de célébrités, dont Bette Davis, Lucille Ball, Telly Savalas, William Conrad, Buster Keaton, Liberace, Freddie Prinze, Andy Gibb, Jack Webb, Stan Laurel, Ricky Nelson, Brittany Murphy, John Ritter, Gene Autry, Sandra Dee, Lou Rawls, Rod Steiger, Isabel Sanford, David Carradine et Steve Allen.

JOUR 2: 16H - HOLLYWOOD BOWL MUSEUM



Pendant des générations, le monument du Hollywood Bowl a été l’une des meilleures destinations de L.A. pour les concerts d’été. The Bowl est le domicile estival de la Phil et a accueilli des spectacles de légendes de la musique et de super stars modernes, ainsi que les favoris comme le Playboy Jazz Festival sur deux jours, le Sound of Music Sing-Along et le July 4th Fireworks Spectacular. Les tickets sont en vente dès 1$ pour des places assises sur un banc à l’arrière, et pour plus de confort ils vous louent un coussin pour 1$ de plus.

Ouvert toute l’année avec une entrée gratuite, le Hollywood Bowl Museum présente des expos permanentes comme "The Beatles at the Bowl", "Live From the Bowl" (audio et clips vidéo) et "Music for Everyone".

JOUR 2: HAPPY HOUR - THREE CLUBS



Situé sur Vine Street, Three Clubs est un salon à cocktails du vieil Hollywood qui offre un Three Martini Happy Hour de 17h à 19h. Les offres spéciales incluent des cocktails classiques à 5$ comme le Martini, Manhattan, Old Fashioned, Daiquiri et Moscow Mule.

JOUR 2: DINER - TACOS LEO



Los Angeles a aidé au développement incroyable de la folie des food trucks dans tout le pays et il n’y a pas de meilleur exemple d’expérience caractéristique de L.A. que Tacos Leo, peut-être le camion le plus populaire et chéri de la ville. Les tacos al pastor à 1$ reconnus sont directement coupés de la broche (trompo en espagnol) sur une paire de tortillas grillées. Ils sont disponibles tous les jours, mais que le soir et très tôt le matin. Leur zone de sauces bien remplie inclut du guacamole, et des sauces rouges et vertes. Attention, les files d’attente peuvent être très longues le weekend, surtout tard le soir, Mais ne vous inquiétez pas leurs tacos valent l’attente. Si vous êtes un véritable connaisseur du taco, demander le taco al pastor sur une tortilla faite maison. Il sera un peu plus cher, mais vous aurez plus de viande et la texture est bien meilleure.

Photo de Nuart Theatre, Facebook

 |  Photo: Discover Los Angeles

JOUR 2: VIE NOCTURNE - NUART THEATRE



The Nuart Theatre est la salle de cinéma phare des Landmark Theatres, mais vous y retrouverez de nombreux classiques ou films étrangers et indépendants – peut-être un documentaire – qui y seront diffusés. Il est courant de trouver des fidèles qui font la queue pour Rocky Horror Picture Show chaque samedi soir. Un facteur du succès de la salle de cinéma est que The Nuart diffuse 4 films voire 5 par jour en semaine – avec un film différent le vendredi soir.

JOUR 3 : 9H - SOLSTICE CANYON



Situé juste après Pepperdine University à Malibu, Solstice Canyon est l’un des meilleurs sentiers de randonnée les plus faisables de L.A. En partant de Pacific Coast Highway, prenez Solstice Canyon Road vers l’entrée, située sur Corral Canyon Road. Solstice Canyon est une randonnée simple le long d’un sentier ombragé qui est partiellement pavé avant de donner place à un chemin pare-feu. Un ruisseau murmurant est la mélodie de fond pendant que le sentier vous mène vers Tropical Terrace et les fondations d’une maison conçue par l’architecte de renom Paul Williams. Selon la période de l’année, des cascades dans des piscines naturelles se trouvent derrières la maison. Faites un peu d’exploration et vous trouverez une statue de la vierge Marie près d’une grotte. Vous pouvez reprendre le Solstice Canyon dans l’autre sens ou transpirer un peu sur les sentiers sinueux qui vous emmènent vers le sentier Rising Sun en haut des collines. Les vues incroyables sur l’océan Pacifique sont une récompense.

Leo Carrillo State Beach | Photo de kayno919, Flickr

JOUR 3: 10H - LEO CARRILLO STATE PARK



Continuez vers le Nord en direction de PCH pendant environ 15 minutes et vous arriverez au Leo Carrillo State Park. Ce parc littoral adapté aux familles et acceptant les animaux de compagnie offre 1,5 miles de plage pour nager, surfer, windsurfer, pêcher et prendre le soleil. La plage a aussi des petites piscines naturelles et des caves et récifs côtiers à explorer. Les sicomores géants offrent de l’ombres sur une grande partie du terrain. Le parc est également doté d’un sentier de randonnée. Junior Rangers et des programmes de feu de camp sont offerts en été. Le centre des visiteurs dispose d’expositions sur les piscines naturelles et baleines grises, et des sorties scolaires sont offertes tout au long de l’année. Le parc a reçu le nom de Leo Carrillo, l’acteur, préservationniste et conservateur le mieux connu pour sa représentation de Pancho dans la série TV The Cisco Kid des années 1950.

JOUR 3: DÉJEUNER - NEPTUNE’S NET



L’un des restaurants en bord de plage les plus célèbres de L.A. est le Neptune’s Net, situé à un mile au Nord de Leo Carrillo. Ouvert sous le nom de Jake’s Diner en 1958, le resto à fruits de mer populaire a uniquement change deux fois depuis sa création -  la première fois en 1974, lorsqu’il a été acheté par Paul et Dolly Seay (qui ont transformé l’espace et l’ont renommé Neptune’s Net), et en 1991, lorsqu’il a été vendu à Michelle Lee et son mari, Chong Sun. Malgré le changement de nom et l’expansion d’il y a presque 4 décennies, ainsi que l’ajout d’une terrasse au début des années 90, très peu de choses ont changé. Neptune’s Net offre une expérience gastronomique unique – les hôtes choisissent leurs fruits de mer dans le bassin du restaurant et les passent aux cuistos, qui les cuisent pour eux sur place.

En plus d’être un lieu de célébrités (Drew Barrymore, Adam Sandler, Michelle Pfeiffer et Cameron Diaz en sont tous fans), Neptune’s Net est également populaire en tant que scène cinématographique. Peut-être que son apparition sur écran la plus célèbre est une scène phare de The Fast and the Furious (2001), lorsque le flic infiltré Brian O’Conner (joué par Paul Walker) dit au pirate Dominic Toretto (Vin Diesel) qu’il veut être dans le coup.

JOUR 3: 13H - SURFRIDER BEACH & JETEE DE MALIBU



Il n’y a pas de lieux pour surfer plus emblématique que Malibu Lagoon State Beach, mieux connu sous le nom de Surfrider Beach et l’un des lieux de surf les plus populaires du comté de L.A. Surfrider Beach se trouve à la sortie de Pacific Coast Highway près de l’historique Jetée de Malibu, à environ 20 minutes au Sud du Neptune’s Net. Le site de 110 acres a été nommé parc national en 1951, et ensuite première World Surfing Reserve en octobre 2010. LA célèbre rupture a eu un gros impact sur la culture du surf de Californie du Sud dans les années 1960. Surfrider dispose de trois zones de surf principales : au Sud, plus commun entre août et septembre, les surfeurs peuvent être sur toute la jetée.

JOUR 3: 13H30 - GETTY VILLA



Située sur les Pacific Palisades, la Getty Villa accueille une collection de 44000 antiquités grecques, romaines et étrusques qui s’étendent sur 7000 ans d’histoire, depuis la fin de l’âge de pierre aux chutes de l’Empire romain. La Villa a été inspire d’une maison de campagne de la fin du premier siècle romain, la Villa dei Papiri à Herculaneum, en Italie et se vante de vues spectaculaires sur la côte depuis son emplacement en haut de la colline. L’entrée dans la Getty Villa est gratuite avec une réservation effectuée à l’avance. Le parking est payant.

Santa Monica Pier

JOUR 3 : 15H30 – JETÉE DE SANTA MONICA



Ouverte en 1909, l’historique Jetée de Santa Monica est le site des restaurants, boutiques, d’un aquarium, d’un manège de 1920 et de Pacific Park, d’un parc d’attraction familial qui inclut des montagnes russes et la seule grande roue alimentée grâce à l’énergie solaire du monde. Tous les étés, la jetée accueille les Twilight Concerts, l’une des séries musicales en plein air les plus populaires de L.A.

La pancarte End of the Trail de la Route 66 est l’un des trésors caches de Santa Monica, situé sur la Jetée de Santa Monica. Connue comme la Will Rogers Highway, la Mother Road et la Main Street of America, la route 66 de 2450 miles de long a à l’origine été construite pour connecter Chicago à Los Angeles. Même si la fin réelle de la légendaire autoroute a été débattue pendant des décennies, cette réplique de la pancarte End of the Trail longtemps perdue marque officiellement le terminus occidental de la grande autoroute.

JOUR 3: HAPPY HOUR - AMMO

Pour un petit verre avant le dîner, arrêtez-vous à AMMO, le café de luxe situé dans la cour du Hammer Museum. Offert du mardi au vendredi de 16h à 19h30, le happy hour d’AMMO présente de la bière artisanale à 5$, un verre de vin rouge ou blanc à 5$ et une association spéciale de vin et de fromage. Des bouchées légères à partager comme des assortiments d’olives (6$), du houmous avec du pain plat ou des quésadillas pour 10$ ; et un plateau de fromages pour 14$.

JOUR 3: DINER - 800 DEGREES - WESTWOOD VILLAGE



Après le happy hour, profiter d’un dîner au 800 Degrees, ayant reçu le nom de la température minimale à laquelle leurs pizzas sont cuites dans leur four à bois en moins d’une minute. 800 Degrees offre quelques-unes des meilleures pizzas de L.A. Le restaurant est fier de la simplicité et de la qualité des ingrédients  avec lesquels leurs pizzas légères au style Napolitain sont créées. Personnalisez la vôtre ou choisissez-en une parmi la liste de leurs spécialités, et associez-la à un verre de vin à la pression ou d’un soda de la machine Coke ultramoderne avec plus de 150 variétés.

JOUR 3: VIE NOCTURNE - PLAN CHECK SAWTELLE



Terry Heller et son partenaire, le chef Ernesto Uchimura, dispose désormais de trois Plan Checks à L.A., avec d’autres en cours grâce à la demande de leurs riffs sur burgers modernes, leur poulet frit et d’autres classiques de la nourriture de confort, le tout servi dans une poêle en fer forgé. Situé à quelques blocs de l’hôtel, Plan Check à Sawtelle Japantown est celui où tout a commencé. Terminez votre visite économique de L.A. sur trois jours avec une sélection de bières artisanales et de cocktails comme le Old Fashioned à la pression à 10$ du Plan Check.