72 heures à Los Angeles : le guide de la culture

Photo de General Lee's

Los Angeles est l’une des villes les plus diversifiées du monde, domicile de quartiers multiculturels dynamiques s’étendant sur une grande partie de la région de L.A. De Downtown L.A. à la côte Ouest, poursuivez votre lecture afin de découvrir un vaste éventail d’attractions culturelles et de cuisines du monde grâce à notre itinéraire multiculturel de Los Angeles en 72 heures.

Hotel Normandie LA



Situé au cœur de Koreatown, le monument Hotel Normandie offre des logements vintages avec des équipements modernes. Après une récente rénovation de 5 millions de dollars, l’hôtel de quatre étages, doté de 91 chambres qui ont été restaurées avec leur style Roaring des années 1920, avec des meubles, des appareils et du carrelage de la région neufs inspirés de la mode vintage. La taille des chambres varie de simple à suite royale, et toutes les chambres d’hôtes offre des services de wifi, commerciaux, un café Starbucks et de l’eau en bouteille. Les hôtes de l’hôtel disposent d’un accès gratuit à la salle de sport et, même s’il n’y pas de services de spa offert par l’hôtel, les hôtes n’ont pas à aller très loin pour trouver se faire un gommage ou un bain de vapeur dans Koreatown.

Sandwichs Egg in the Hole au restaurant LocoL | Photo de LocoL, Facebook

JOUR 1: 9H- LOCOL



Démarrez la journée au LocoL, le concept de fast food révolutionnaire du fondateur de Kogi BBQ, Roy Choi et du chef de Bay Area, Daniel Patterson. Situé à l’Est de 103rd Street à Watts, LocoL a ouvert en janvier 2016 avec pour mission de server de la nourriture saine, abordable et de payer ses employer avec un salaire supérieur au salaire minimum tout en leur enseignant des compétences culinaires essentielles. Rien sur le menu n’excède les 6$, et à la place des sodas, LocoL sert des aguas frescas. Le menu du petit-déjeuner (“Brekkie”) est disponible de 7h à 11h et inclut des variations de l’Egg in the Hole, French Toast Holes, du yaourt et du granola, ainsi que des jus verts. LocoL est en partenariat avec le cofondateur de Tonx Coffee, Tony Konecny, pour offrir des tasses de café à 1$. En avril 2017, Jonathan Gold a nommé LocoL le tout premier Restaurant de l’année du L.A. Times.

JOUR 1: 10H- WATTS TOWERS



Les célèbres Watts Towers ont été construite par un ouvrier de la construction immigrant italien, Sabato (alias "Sam" ou "Simon") Rodia, lors de son temps libre sur une période de 33 ans, de 1921 à 1954. Rodia, un résident de Watts, a construit les tours seul, en utilisant des outils manuels et des équipements de laveur de vitres. La sculpture monumentale a été déclarée Monument Historique National en 1990, et est devenue une fierté de la communauté, accueillant des évènements comme le Day of the Drum Festival annuel et le Simon Rodia Watts Towers Jazz Festival. Le Watts Towers Arts Center offre une programmation sur la diversité culturelle enrichissante par le biais de visites, lectures, expositions d’artistes afro-américains et internationaux, et des ateliers en studio pour les enseignants et les élèves. Le Charles Mingus Youth Arts Center présente des programmes aux jeunes résidents de la région en développant les cours de musique existants offerts par le ministère des affaires culturelles.

JOUR 1: 11H- CALIFORNIA AFRICAN AMERICAN MUSEUM



Situé à quelques miles de Downtown L.A. dans l’historique Exposition Park, le California African American Museum (CAAM) existe afin de rechercher, collecter, préserver et interpréter l’histoire, l’art et la culture des afro-américains. Le musée conserve plus de 3500 objets d’art, d’artéfacts historiques et de souvenirs. Le CAAM détient une bibliothèque axée sur la recherche avec plus de 20000 ouvrages et autres matériaux de référence pour un usage public limité.

Eso Won Books | Photo de Daniel Djang

JOUR 1: MIDI - LEIMERT PARK / ESO WON BOOKS



Leimert Park, un centre artistique et culturel que le producteur cinématographique John Singleton a appelé le “Black Greenwich Village”, se trouve à dix miles du CAAM. Leimert Park est doté de bâtiments art-déco qui accueillent des galeries d’arts de Centrafrique, des boutiques, des restaurants, des salles de ciné, des discothèques et des centres culturels. Le village est également le domicile de l’historique Vision Theatre, un centre des arts de la scène qui sert à la communauté depuis 1931. Le Leimert Park Art Walk populaire est une expérience artistique visuelle et scénique autoguidée et gratuite qui a lieu le dernier dimanche de chaque mois.

Eso Won Books est une bibliothèque indépendante située au cœur de Leimert Park Village. Qui signifie “eaux sur les roches”, Eso Won “offre des opportunités fluides, sûres et excitantes qui s’écoulent dans un réservoir de connaissances dont tout le monde peut faire l’expérience”. En plus de sa grande sélection de livres, Eso Won accueille des évènements d’auteurs dont a fait partie le Président Barack Obama et le Président Bill Clinton, Maya Angelou, Ruby Dee et bien d’autres.

Photo de Lotería Grill, Facebook

JOUR 1: DÉJEUNER - LOTERIA GRILL / ORIGINAL FARMERS MARKET



Ouvert en juillet 1934, The Original Farmers Market sur 3rd et Fairfax est adoré des locaux et est l’une des destinations touristiques les plus populaires de L.A. Ce marché dynamique présente plus de 100 boutiques spécialisées, stands de produits, vendeurs ambulants et restaurants multiculturels.

Depuis l’ouverture de son premier Lotería Grill à l’Original Farmers Market en 2002, le chef/propriétaire Jimmy Shaw s’est développé dans plusieurs endroits de la ville. Le menu présente des spécialités mexicaines régionales dont Shaw a profité lorsqu’il grandissait à Mexico City – allant de ses célèbres tacos aux aguas frescas rafraîchissantes, chicharrón de queso et son plat phare : le guiso cuit lentement servi sur des tortillas de maïs faites maison. 

JOUR 1: 14H- LACMA LOS ANGELES COUNTY MUSEUM OF ART (LACMA)



Reconnu comme étant le plus grand musée de l’Ouest des États-Unis, le Los Angeles County Museum of Art (LACMA) se vante d’une collection impressionnante d’art latino-américain, allant de chefs d’œuvres précolombiens à des œuvres d’artistes modernes et contemporains reconnus ; et l’une des collections les plus importante d’art islamique du monde.

Une autre force du LACMA est l’art des îles du Pacifique et d’Asie, dont de l’art des régions de Chine, du Japon, de Corée, d’Asie du Sud et du Sud-Est et du Pacifique. LACMA accueille tout un pavillon dédié à l’art japonais, ainsi que des allées dédiées à l’art coréen dans le Hammer Building. Ces œuvres d’art orientales importantes couvrent de vastes périodes historiques de l’antiquité à l’ère contemporaine.

JOUR 1: 16H- CRAFT & FOLK ART MUSEUM



Situé sur Museum Row à quelques blocs à l’Est du LACMA, le Craft and Folk Art Museum (CAFAM) est le seul musée de L.A. qui expose exclusivement de l’artisanat, des arts et du design populaires. Le CAFAM œuvre afin de reconnaître des artistes émergents et rendre l’art accessible à tous grâce à des expositions allant du local au mondial et du traditionnel au contemporain. La boutique de souvenirs du musée poursuit la mission de la fondatrice du CAFAM, Edith Wyle, en partageant de beaux objets d’art artisanaux provenant du monde entier. Conservé par Yuko Makuuchi, la boutique présente une délicieuse variété d’objets d’artisans locaux et internationaux, comme une besace du Gatemala, une écharpe éthiopienne, des boucles d’oreille en mandala tapigami et des lunettes mexicaines.

JOUR 1: HAPPY HOUR - EL CARMEN



Avant de passe votre première nuit internationale à L.A., arrêtez-vous à El Carmen, la cantina mexicaine colorée sur 3rd Street. Le bar intime est aussi connu pour son décor au thème de la lutte mexicaine ainsi que pour sa grande sélection de tequilas. Un Happy Hour animé (“Hora de Fiesta”) est offert du lundi au vendredi de 17h à 19h, avec des margaritas à 5$, des tecates à 3$ et des bouchées économiques comme des nachos, des quesadillas et du ceviche.

Moules vertes de Nouvelle Zélande au restaurant Jitlada | Photo de TheDeliciousLife, Flickr

JOUR 1: DÎNER - JITLADA



Discrètement situé dans un centre commercial de Sunset Boulevard, Jitlada est très populaire chez les locaux, gastronomes et célébrités. Le restaurant thaï du Sud est exploité par le duo de frère et sœur dynamique, le chef Suthiporn “Tui” Sungkamee et Sarintip “Jazz” Singsanong, le manager général grégaire qui s’arrête à toutes les tables pour saluer ses hôtes. Le vaste menu offre 300 spécialités régionales, allant de la salade coco mango aux emblématiques moules vertes, Crying Tiger Beef et une large variété de currys, dont le féroce “wild” curry avec des aubergines, des haricots verts, du poisson-chat avec des arrêtes et une avalanche de piments épicés.

JOUR 1: VIE NOCTURNE - CONGA ROOM



Après le dîner, dirigez-vous vers Downtown L.A. et allez danser au Conga Room, le lieu de la musique latine détenu par une célébrité et un club de danse au L.A. LIVE. Faites l’expérience d’un spectacle vu de près avec des concerts de renommée mondiale de plusieurs genres de musique, allant de la pop latine et urbaine, à la musique mexicaine régionale et tropicale. Le weekend, Conga Room présente des DJ dans trois espaces où danser : la salle principale joue du Cumbia, du Merengue et de la Bachata ; hip-hop et R&B sont diffusés dans la Havana Room ; et de la salsa dans la Barcelona Room.

JOUR 2: 9H- HOMEGIRL CAFE



Situé à l’angle d’Alameda et Bruno à Chinatown, Homegirl Café sert le petit-déjeuner, le déjeuner et le brunch du samedi, avec le menu innovant du chef fondateur Pati Zarate composé d’une cuisine latine et de pâtisseries fraîches de Homeboy Bakery. Les points forts du petit-déjeuner sont les Chilaquiles, M’jas con Papas, omelettes et Homegirl Signature Granola. Homegirl Café est l’une des entreprises sociales de Homeboy Industries, le plus grand programme d’intervention de gangs, de réhabilitation et de réinsertion du monde. Homeboy Industries a été fondé par Father Greg Boyle, qui a reçu le nom de James Beard Foundation en tant que projet humanitaire de l’année 2016.

JOUR 2: 10H- USC PACIFIC ASIA MUSEUM



L’une des seules institutions des États-Unis dédiées aux arts et cultures d’Asie et des îles du Pacifique, l’USC Pacific Asia Museum dispose d’une collection de plus de 15000 objets, s’étendant sur plus de 4000 ans allant de la région de Perse aux îles du Pacifique. Depuis 1971, le musée est à la recherche d’une meilleure compréhension interculturelle grâce à sa concentration sur les arts classiques et contemporains d’Asie et des îles du Pacifique. Hébergé dans le bâtiment Grace Nicholson à Pasadena, avec une architecture inspirée de la Chine, il est enregistré en tant que Monument Historique de l’État de Californie. La cour du musée est inspirée des jardins classiques de Chine, où l’architecture est en harmonie avec la nature. Des dragons, les bêtes mythiques les plus importantes, peuvent être vus perchés en haut du toit. Des lotus et des fleurs de pivoine sont partout, offrant un festin pour les yeux des visiteurs.

JOUR 2: DÉJEUNER - EURO PANE



Situé en face du Paseo Colorado, Euro Pane est le deuxième emplacement de la pâtisserie et café populaire de l’élève à Campanile, Sumi Chang. Euro Pane 2.0 est doté d’une grande terrasse, d’une grande planche en bois qui sert de table commune et d’un "aquarium" en pain rempli de pains ronds, de miches et de gros morceaux de pain. Le pain de Chang est la clé de ses sandwichs de luxe comme le pain de viande avec des oignons caramélisés, de la mayonnaise, de la moutarde de Dijon, de la tomate et des légumes ; ou le sandwich à la salade d’œuf, avec des œufs pochés, de la pâte de tomate séchée au soleil, un mélange de légumes, des petits oignons verts et un choix de pains, dont le meilleur est surement la brioche au beurre.

JOUR 2: OPTION DE DÉJEUNER - LITTLE SHEEP MONGOLIAN HOT POT



Le bouillon mongolien de Little Sheep est si connu qu’ils le vendent en packs. Ils sont spécialisés dans le hot pot – le bouillon est obscure, du terroir et amélioré d’épices dont du cumin, des graines de soja, des grains de poivre, des clous de girofle et, bien sûr, MSG. Le restaurant est aménagé de manière que chaque table ait son pot individuel. Les ingrédients se commandent à la carte – tenter l’épaule d’agneau, qui est importée de Nouvelle Zélande et tranchée aussi finement que du papier.

“The Flower Vendor (Girl with Lilies)” de Diego Rivera au Norton Simon Museum | Photo de Joaquín Martínez Rosado, Flickr

JOUR 2: 13H - NORTON SIMON MUSEUM



The Norton Simon Museum accueille une collection reconnue dans le monde entier d’art d’Asie du Sud et du Sud-Est, avec de superbes exemplaires des traditions de la sculpture et de la peinture de cette région. Il y des expositions permanentes d’art d’Inde, du Pakistan, du Népal, du Tibet, du Cambodge et de Thaïlande, ainsi que des œuvres sélectionnées d’Afghanistan, de Burma (Myanmar), du Bangladesh, de China, d’Indonésie, du Sri Lanka et du Vietnam. La collection est particulièrement riche en art du subcontinent indien, dont une sculpture monumentale des périodes Kushana et Gupta périodes, et un groupe remarquable de bonzes Chola d’Inde du Sud.

Le musée est aussi le domicile du chef d’œuvre de Diego Rivera de 1941, The Flower Vendor (Girl with Lilies). La peinture affiche une jeune femme, qui tourne le dos, embrassant un bouquet de lis blancs. L’art de Rivera était un hommage à la culture et à la tradition du peuple mexicain. “Il y a un besoin d’art profondément pur, précis, profondément humain et dont le but est défini”, a déclaré Rivera en 1929. L’art contemporain de Rivera et de Kahlo, Manuel Alvarez Bravo, capture des vignettes de la vie quotidienne dans ses photos. Plusieurs photographies appartiennent à la collection permanente de Norton Simon.

JOUR 2: 15H - OLVERA STREET



Situé à côté de Chinatown, Olvera Street est l’une des destinations touristiques les plus populaires de Los Angeles, située dans le quartier le plus ancien de la ville, au sein du Monument Historique de Los Angeles El Pueblo. Le marché mexicain animé a ouvert le dimanche de Pâques, 20 avril 1930 après une campagne de conservation menée par Christine Sterling. Plusieurs bâtiments historiques de L.A. sont situés sur Olvera Street, avec des dizaines de boutiques artisanales, restaurants et autres entreprises.

JOUR 2: 15H30 - "AMERICA TROPICAL"



Avec Diego Rivera et José Clemente Orozco, le grand peintre et muraliste mexicain, David Alfaro Siqueiros a établi le "Muralisme Mexicain". La tradition continue au Mexique aujourd’hui et a inspiré le mouvement artistique Chicano aux États-Unis. Lors de cette époque à Los Angeles, Siqueiros a créé América Tropical, une œuvre murale de 80 x 18 pieds située au-dessus d’Olvera Street. Terminée en 1932, l’œuvre murale représente un indien mexicain crucifié sur une croix derrière un aigle américain, avec deux tireurs de précision qui visent l’aigle. Le message politique de l’œuvre traite de l’exploitation des ouvriers mexicains qui a causé une controverse immédiate, et elle a immédiatement été effacée. América Tropical a été restaurée par le Getty Conservation Institute et a ouvert au public en octobre 2012 avec une nouvelle plateforme d’observation et un centre d’interprétation.

JOUR 2: 16H- AVILA ADOBE



The Avila Adobe est la demeure la plus ancienne de L.A. encore debout à son emplacement d’origine, et elle a été nommée Monument Historique de Californie nº145. À l’origine, elle a été construite en 1818 par Francisco José Avila, depuis elle a été le domicile de nombreux membres de sa famille et descendants. Elle a même servi de siège militaire à la fin des années 1840. Aujourd’hui l’intérieur de l’Avila Adobe représente le mode de vie californien des années 1840. Des tables en bois sombre, des lits à baldaquins, des candélabres et des tapis élaborés offrent une atmosphère du 19ème siècle. Les murs de la demeure Avila sont de briques adobes, un matériel composé d’argile, d’eau et d’autres matériaux organiques comme de la paille.

JOUR 2: DÎNER - LA GOLONDRINA



La Golondrina est le plus ancien restaurant d’Olvera Street. Il a ouvert en 1924, Casa La Golondrina se trouvait sur le monument Pelanconi House, qui a été construit dans les années 1850, et est la plus ancienne maison en brique ayant survécu de Los Angeles. Le vaste éventail de délicieux plats authentiques du Mexique incluent des favoris familiaux, des combos populaires et des spécialités maison comme birria de chivo or barbacoa de borrego – des présentations traditionnelles de chèvres ou d’agneau à la vapeur servi sur son bouillon aux herbes et au chile. Des pichets de margarita et des mariachis complète cette expérience unique.

JOUR 2: VIE NOCTURNE - GENERAL LEE’S



Situé au cœur de l’historique Chinatown, General Lee’s se vante d’un magnifique design au style Tiki et de plusieurs bars dans son intérieur sur deux étages en plein essor. Entrer à l’intérieur du General Lee’s c’est comme entrer dans un Film Noir moderne ; des cocktails aux noms et ingrédients inspirés de l’Asie, alors que les musiques vont des DJ hip-hop en bas aux concerts de jazz à l’étage.

JOUR 3: 9H - MANUEL’S ORIGINAL EL TEPEYAC CAFÉ



Commencez le dernier jour de votre itinéraire multiculturel de 72 heures à L.A. avec un petit-déjeuner mexicain abondant au Manuel’s Original El Tepeyac Café, une institution de Boyle Heights depuis 1955. Connu par les locaux comme El Tepeyac, ce monument est célèbre pour ces énormes burritos comme le Manuel’s Special (vu sur “Man vs. Food”) massif et le Hollenbeck de Machaca. Il y a normalement une file d’attente, mais que vous vous asseyez dans le petit restaurant animé ou que vous commandiez depuis la vitrine de la terrasse, l’attente en vaut la peine pour de généreuses portions de classiques comme Huevos

JOUR 3: 10H - AUTRY MUSEUM OF THE AMERICAN WEST



The Autry Museum of the American West est dédié à l’exploration et aux partages des histoires, expériences et perceptions de la diversité des peuples d’Amérique Occidentale. Située au Parc Griffith, la collection d’Autry de plus de 500000 pièces d’art et d’artéfacts, qui inclut la collection du Southwest Museum of the American Indian, est l’une des plus grandes et des plus importante des États-Unis.

JOUR 3: MIDI - SKIRBALL CULTURAL CENTER



Situé à Brentwood juste à la sortie de la 405 Freeway, le Skirball Cultural Center est dédié à l’exploration des connexions entre 4000 ans d’héritage juif et la vitalité des idéaux démocratiques américains. Il accueille et cherche à inspirer les gens de toutes les ethnies et identités culturelles. Le Skirball accomplit sa mission par le biais de programmes éducatifs qui explorent littéralement, les arts visuels et artistiques du monde entier ; par le biais de l’exposition et à l’interprétation de ses collections permanentes et expositions changeantes ; par le biais d’une destination familiale interactive inspirée par l’histoire de l’Arche de Noé ; et par le biais de la diffusion auprès de la communauté.

JOUR 3: DÉJEUNER - ATTARI SANDWICH SHOP



Pour le déjeuner si vous êtes d’humeur pour de la nourriture du Moyen-Orient, ne manques pas les de Persian Square, à quelques minutes au Sud de Westwood Village. Attari Grill présente des spécialités pour le petit-déjeuner pour 10$ ou moins et expose des ragouts délicieux comme le gheymeh et le ghormeh sabzi et une variété de kebabs. Si vous préférez un sandwich, découvrez leur avant-poste, la boutique spécialisée dans le sandwich juste à côté, qui offre kuku et abgoosht le vendredi.

JOUR 3: 14H- FOWLER MUSEUM



Situé sur le campus de l’UCLA à Westwood, le Fowler Museum explore les arts et les cultures du monde avec un accent sur les œuvres du passé et du présent d’Afrique, Asie, le Pacifique et les Amériques. Les collections de Fowler sont composées de plus de 120000 œuvres d’art et ethnographiques et de 600000 objets archéologiques représentant les cultures anciennes, traditionnelles et contemporaines d’Afrique, native américaines et latino-américaines, d’Asie et du Pacifique. La collection d’art d’Afrique et de la Diaspora africaine du musée est l’une des plus grandes et des plus belles des États-Unis, et l’une des vingt plus belles collections africaines du monde.

Giant Robot et GR2 Gallery sur le Sawtelle Boulevard | Photo de Giant Robot

JOUR 3: 15H- GIANT ROBOT & GR2 GALLERY



Sawtelle Japantown est l’un des quartiers précieux de la côte Ouest. La zone historique est le domicile d’une population japonaise américaine de taille et est connue pour ses boutiques et restaurants tendance qui sont concentrés sur Sawtelle Boulevard. Giant Robot est vu comme étant l’une des boutiques qui a aidé à au développement considérable de la scène animée du quartier. Cofondé par Eric Nakamura, GR a débuté en tant que magazine de la culture pop art asiatique, puis est devenu une boutique en ligne et a ouvert un magasin physique en 2001. Giant Robot vend de l’art, des imprimés, des jouets, des t-shirts et des livres originaux Asiatique américains avec un accent sur l’ultramoderne et underground. Située à quelques blocs au Sud, GR2 Gallery est une exposition pionnière des artistes et designers asiatiques et américains asiatiques.

1933 Ford “appartenu” à Scott’s Hot Rods, 1964 Chevrolet Impala “Sinful Sin” | Photo de Petersen Automotive Museum

JOUR 3: 16H- PETERSEN AUTOMOTIVE MUSEUM



À la suite d’une énorme rénovation de 125 millions de dollars, le Petersen Automotive Museum a réouvert au public en décembre 2015. Le nouvel intérieur impressionnant enveloppe le musée de rubans d’acier inoxydable qui évoquent le mouvement, la vitesse et les lignes d’une automobile. Le soir, la couleur et les formes de l’acier s’allument de DEL depuis l’intérieur afin d’accentué la façade sculpturale du bâtiment.

Dans le cadre de sa transformation, le musée a ajouté 15000 pieds² d’espace d’exposition et 25 nouvelles galeries. Le Petersen utilise une technologie ultramoderne avec des exposions de véhicules importants dans l’histoire pour raconter l’histoire de l’automobile en Californie du Sud et dans le monde. De nouvelles expositions présentent des personnages de Disney/Pixar’s Cars, des simulateurs de course Xbox Forza, BMW Art Cars, le nouveau Ford GT à 400000$, une galerie de motos de course, et une visite virtuelle pour iPhone ou iPad.

JOUR 3: DÎNER - PARKS BBQ



Il existe une myriade de restaurants multiculturels à Koreatown, mais si vous êtes fan de la viande grille et du barbecue coréen, alors ne cherchez pas plus loin que Park’s BBQ. La qualité chez Park's est bien supérieure à de nombreux autres KBBQ de la région – les points forts incluent Wagyu Beef, Pork Belly et Galbi (côtes de bœuf) Soup. Park’s se trouve à plusieurs blocs au Sud de la station de métro Wilshire/Vermont.

JOUR 3: VIE NOCTURNE - BREAK ROOM 86



Vous avez l’impression d’avoir remonté le temps au Break Room 86, ce karaoké au thème des années 80 caché à l’arrière de The Line Hotel à Koreatown. La foule jeune est un échantillon de la ville qui profite de siroter des cocktails qui vous rappelleront vos idoles préférées de votre adolescence et vous feront danser sur un morceau comme celui de votre cassette préférée. Réservez une salle privée pour vous et vos amis, que vous y alliez pour le karaoké ou les jeux Atari vintages.