3 jours à Los Angeles pour les amateurs d’art

"Urban Light" at LACMA

La bouillonnante scène artistique de Los Angeles pourrait occuper une vie entière, et pour les visiteurs, cette expérience commence avec le Public Art and Exhibitions Program au Los Angeles International Airport (LAX). Vous n’avez que quelques jours devant vous ? Pas d’inquiétude. C’est assez pour faire le plein de culture, d’art classique et contemporain, de musique, de danse et de cuisine.  

 

PREMIER JOUR : HOTEL WILSHIRE



Posez vos valises à The Hotel Wilshire, une oasis urbaine avec des petits plus comme un service spa en chambre et le prêt de vélos. Le toit-terrasse de l’hôtel est un voyage en lui-même : on y commence la journée par un petit-déjeuner ou un cours de yoga au bord de la piscine. Puis on y admire le coucher de soleil durant la « Wine Hour » (« heure du vin »), et on y déguste les spécialités américaines style bistro du chef Eric Greenspan, au restaurant  The Roof on Wilshire. Plusieurs musées, alignés sur la célèbre artère « Museum Row », se situent à courte distance de l’hôtel, comme le Petersen Automotive Museum, qui expose des véhicules historiques sur trois étages.

PREMIER JOUR : LACMA



A quelques pas seulement de l’Hotel Wilshire, l’expérience artistique du Los Angeles County Museum of Art (LACMA) commence sur la pelouse Nord du pavillon Resnick du LACMA, avec l’œuvre Levitated Mass de Michael Heizer, un rocher de granite de 340 tonnes perché au-dessus d’une tranchée de 140 mètres de long ; puis se poursuit à l’extérieur du BP pavillon, avec le légendaire Urban Light de Chris Burden, un ensemble de 202 réverbères anciens illuminés. A l’intérieur du musée, vous pourrez admirer les œuvres d’autres grands noms, comme Alexander Calder et David Hockney. L’une des œuvres les plus appréciées des jeunes et des moins jeunes est Metropolis II de Chris Burden, une sculpture cinétique avec des voitures miniatures serpentant dans un système de routes très complexe. Des films et des concerts sont également proposés. A côté du LACMA, on peut visiter le Page Museum at the La Brea Tar Pits, consacré à l’Âge de Glace.

PREMIER JOUR : RAY'S & STARK BAR



Dégustez une galette juste sortie du four à bois dans le restaurant d’inspiration méditerranéenne niché au sein du LACMA. Les sessions « Cur-ATE cuisine » jouent sur les associations entre mets et expositions temporaires.

 

PREMIER JOUR : GETTY CENTER



Le Getty Center, mondialement célèbre et situé au sommet d’une colline dominant Brentwood, est un incontournable pour tous les amateurs d’art et d’architecture. Un tram entraîne les visiteurs sur les hauteurs de la ville, leur offrant ainsi un voyage dans les jardins perchés du musée et des vues dignes des plus belles œuvres d’art. A l’intérieur du musée, se trouvent des peintures, des arts décoratifs,  des photographies et des sculptures du 19ème au 21ème siècles. Vous pouvez prendre votre temps et dîner à The Restaurant at the Getty Center, avec une grande variété de plats pour tous les goûts. Le restaurant propose souvent des plats inspirés des expositions temporaires du musée. Pour profiter des performances artistiques nocturnes, consultez le programme de concerts du Getty Center.

DEUXIEME JOUR : MOCA



Le deuxième jour, rendez-vous à Downtown L.A., où se trouve le Museum of Contemporary Art (MOCA), sur Grand Avenue, et où sont exposées 6 800 œuvres abstraites des mouvements expressionniste, minimaliste, pop art, art conceptuel et postmoderne. Le MOCA a trois adresses : la principale se trouve sur Grand, The Geffen Contemporary at MOCA à Little Tokyo et le MOCA Pacific Design Center à West Hollywood.

DEUXIEME JOUR : GEFFEN CONTEMPORARY



A quelques minutes seulement du MOCA Grand Avenue, d’autres merveilles vous attendent au Geffen Contemporary au MOCA, situé dans le quartier historique de Little Tokyo. Le bâtiment fut jadis un garage pour voitures de police, avant que la magie des travaux de transformation de l’architecte Frank n’opère.

DEUXIEME JOUR : WALT DISNEY CONCERT HALL



Ce bâtiment à la renommée internationale, conçu par Frank Gehry, accueille le Los Angeles Philharmonic et son chef d’orchestre Gustavo Dudamel, pour des concerts d’anthologie. A l’occasion de son 10e anniversaire, la programmation 2014/2015 se concentre sur la musique de chambre, avec des événements comme la TchaikovskyFest ou les premières mondiales de nouvelles créations de compositeurs célèbres, comme Andrew Norman. S’il vous reste du temps, faites une visite de cette merveille architecturale et acoustique, soit avec un guide (1h), soit avec un audioguide.

DEUXIEME JOUR : PATINA



Dégustez un succulent dîner au Patina, situé dans le Walt Disney Concert Hall. Le restaurant amiral du Patina Restaurant Group emmène la cuisine primée du chef Joachim Splichal vers de nouveaux sommets, proposant un grand nombre des plats qui firent la réputation mondiale de Patina.

TROISIEME JOUR : VILLA GETTY



Le troisième jour commence à la Villa Getty, située à Pacific Palisades. Inspirée par une maison provinciale romaine datant du Ier siècle – la Villa dei Papiri à Herculaneum, en Italie, la Villa Getty abrite une collection de 44 000 antiquités grecques, romaines et étrusques, représentant 7 000 ans d’histoire, depuis la fin de l’Âge de pierre jusqu’à la chute de l’Empire Romain.  Entre autres trésors de la Villa, citons l’Herakles de Lansdowne, l’un des chefs d’œuvres de L.A., et connu pour être l’une des plus belles statues de la Rome Antique.

TROISIEME JOUR : HAMMER MUSEUM



Situé à Westwood Village, près de UCLA, le Hammer Museum abrite une collection permanente qui comprend des toiles de maîtres comme Rembrandt, Cezanne, Pissaro, Monet et van Gogh, ainsi que le fameux portrait de John Singer Sargent, Samuel Pozzi chez Home. Le Hammer est également réputé pour son impressionnante collection d’art contemporain et organise fréquemment des expositions et des événements.

TROISIEME JOUR : AMMO AT THE HAMMER MUSEUM



AMMO at the Hammer est un patio planté d’arbres. Au déjeuner, AMMO propose principalement des sandwiches et des salades. Nous recommandons particulièrement le sandwich au fromage fontina grillé, de la scarole braisée et du chili ; et le ragoût de kabocha grillé, avec sa sauce au yaourt et cumin.

TROISIEME JOUR : MUSEUM OF TOLERANCE



Le Museum of Tolerance (MOT) est le musée du Simon Wiesenthal Center, une organisation juive internationale pour les droits de la personne. Seul musée dans son genre au monde, le MOT s’attache à faire comprendre l’Holocauste à ses visiteurs, à la fois dans les contextes historique et actuel, et confronte toutes les formes de préjudice et de discrimination dans le monde d’aujourd’hui. Actuellement au MOT, Anne est une exposition immersive sur la vie et la contribution d’Anne Frank. L’histoire d’Anne, d’après ses propres mots, prend vie grâce à des objets rares, des documents uniques et des photos.

TROISIEME JOUR : ANNENBERG SPACE FOR PHOTOGRAPHY



L’Annenberg Space for Photography est situé au Century Park à Century City. Cet espace culturel propose des expositions tant digitales que photographiques, dans un environnement intime. L’espace présente des photographies digitales HD de pointe et également traditionnelles, réalisées par quelques-uns des photographes les plus célèbres du monde et quelques nouveaux talents. La très populaire série de conférences nocturnes (« Iris Nights lecture series ») est un programme public gratuit, accessible par réservation uniquement (nombre de places limité).  Ces séries sont organisées en fonction de la programmation du centre et proposent des présentations des photographes exposés, d’autres experts reconnus et d’artistes invités. Les Iris Nights ont lieu les jeudis soirs de 18h30 à 20h, aux Skylight Studios, situés juste en face du centre. 

TROISIEME JOUR : CRAFT LOS ANGELES

Craft Los Angeles est un autre trésor caché de Century City, situé à proximité de l’Annenberg Space for Photography. Cet avant-poste angeleno du groupe Tom Colicchio's Craft restaurant group propose des spécialités américano-européennes réalisées à la perfection. Son menu est organisé par groupes culinaires et leurs préparations rendent hommage aux fermes locales d’où sont issus les produits. Craft est une excellente adresse pour les déjeuners d’affaires aussi bien que pour les dîners intimes.